cholet.fr

Le site de Cholet et son agglomération

Fil d'ariane : Accueil/Actualités/Infos Culturelles/Théâtre Saint-Louis : temple de la culture à Cholet

Théâtre Saint-Louis : temple de la culture à Cholet

Archives - Cet article date de plus de 6 mois
"Le temple de la culture à Cholet", c'est en ces termes que Gilles Bourdouleix, Président de la Communauté d'Agglomération, et Roger Massé, Conseiller délégué à la CAC et Adjoint à la Culture à la Ville de Cholet, ont amorcé l'échange avec les journalistes venus découvrir les plans du nouveau théâtre Saint-Louis.

Les deux élus ont ensuite fait référence au concept original qui, depuis les prémices, guide la réflexion dans la conception de ce vaste ensemble réalisé le long de l'avenue des Cordeliers.

Concept novateur ?

Le chantier qui s'engage pour deux ans correspond à la seconde phase d'un projet d'ensemble imaginé il y a plus de 10 ans déjà. "Dès 95 (il s'agissait à l'époque d'une initiative de la Ville de Cholet), nous avons pensé l'Espace Saint-Louis comme un équipement d'un genre nouveau, en mesure de réunir en un même lieu : formation initiale (des élèves), pratiques amateurs, formation continue (de professeurs) et diffusion professionnelle. Le théâtre que nous allons faire maintenant va donner tout son sens à ce projet qui ambitionne de mettre au service d'une culture pour tous dans les domaines de la musique, la danse et l'art dramatique, un outil allant de la formation à la diffusion. Comme pour l'apprentissage de la lecture et de l'écriture à l'école, nous voulons donner les clés de compréhension au public, transmettre les codes avant de pouvoir apprécier ce que l'on vient voir sur scène interprété par des professionnels", détaillent ensemble Gilles Bourdouleix et Roger Massé.

Projet culturel et économique

Un concept novateur qui fait toujours figure d'exception dans les démarches culturelles des collectivités territoriales. Concept d'autant plus audacieux aujourd'hui qu'au regard de la conjoncture, peu de politiques prennent le pari de s'engager aussi énergiquement dans ce type d'aventure.
Il en va de même pour la création d'un festival de danse contemporaine – Effervescence –  qui doit voir le jour à Cholet en 2011, volonté politique déjà saluée par plusieurs organisateurs de festival à l'heure où la culture fait figure de parent pauvre dans les politiques publiques tous niveaux confondus.  

Forte de son implication dans le développement du territoire, la CAC choisit aussi de faire de cette opération, un projet non seulement culturel mais aussi économique. Onze entreprises de Maine-et-Loire et du Grand Choletais ont d'ores et déjà été retenues pour sa construction.
Le budget total est évalué à 25,5 millions d'euros. A ce jour, environ 5 millions ont été accordés par la Région des Pays-de-la-Loire. L'Union européenne, dans le cadre du FEDER, et l'Etat devraient également participer à son financement aux côtés de la Communauté d'Agglomération du Choletais.

La programmation du nouveau théâtre Saint-Louis cherchera à s'inscrire dans la continuité de celle proposée par le service du Théâtre municipal de Cholet. Par contre, les dimensions de la scène (plateau de 248 m2 sans les dégagements possibles) et la création d'une fosse d'orchestre pour 50 musiciens, vont maintenant permettre d'accueillir des spectacles lyriques (opéras, opérettes), comédies musicales, ballets et autres orchestres de facture nationale en résidence, à l'image d'Angers, Nantes ou Poitiers.
"Le théâtre Interlude ne sera pas transformé en salle des Fêtes comme annoncé précédemment", précise Gilles Bourdouleix, "car il serait dommage de priver les Choletais d'un espace de diffusion de cette qualité. Il sera réservé à partir de 2012 aux scolaires et aux associations amateurs pour la présentation de leurs spectacles."

Détails techniques

Le théâtre Saint-Louis disposera d'une jauge totale de 842 places dont 18 places réservées aux personnes à mobilité réduite. Sa conception est assurée par l'agence Deshoulières-Jeanneau, honorée en 2003 avec la Communauté d'Agglomération du Choletais du prix départemental d'architecture du CAUE pour la réalisation de la première tranche de l'Espace Saint-Louis.


 
"Nous avons pris un peu de retard pour le démarrage du théâtre Saint-Louis", précise Roger Massé, "mais ce décalage dans le temps nous a permis d'ajuster la distribution de l'équipement en complémentarité des salles de répétition du Conservatoire qui fonctionnent aujourd'hui à plein régime, week-ends compris."  D'où la création de salles de répétition en marge de la salle de spectacle proprement dite. Des salles qui pourront aussi accueillir des petites formes en représentation pour de la danse, du théâtre ou de la lecture publique.

L'acoustique de la grande salle est confiée au cabinet Commins Acoustics Workshop. Celui-ci est déjà à l'origine de celle de l'Auditorium de la Chapelle Saint-Louis. Le cabinet Commins a également travaillé pour la nouvelle salle de concert de Poitiers ou encore pour l'Opéra Garnier à Paris et la Nouvelle Scala de Milan.

Amorcés en mars 2010, les travaux devraient se poursuivre jusqu'en avril 2012 pour une ouverture au public prévue en septembre 2012.

Pendant les travaux, la circulation est maintenue sur l'avenue des Cordeliers.

Images :
Architecte mandataire : Deshoulières et Jeanneau
Architecte associé : Atelier d'Architecture Goufreville Lafourcade Rouquette

Partager cet article Twitter Facebook Linkedin Google Plus email
Haut de page

Mon Espace Famille

Mon Espace Famille

Retrouvez-nous sur Facebook

Sortir à Cholet

Décembre 2016
L M M J V S D
      [1] [2] [3] [4]
[5] [6] [7] [8] [9] [10] [11]
[12] [13] [14] [15] [16] [17] [18]
[19] [20] [21] [22] [23] [24] [25]
[26] [27] [28] [29] [30] [31]  
Recherche dans l'agenda par thèmes
Recherche dans l'agenda par lieux
Toutes les manifestations