cholet.fr

Le site de Cholet et son agglomération

Fil d'ariane : Accueil/Actualités/Infos Culturelles/Médiathèque : les coups de coeur de l'été

Médiathèque : les coups de coeur de l'été

Archives - Cet article date de plus de 6 mois
Les sections adultes et audiovisuel vous proposent leurs coups de coeur, à déguster pendant l'été...

Romans

Deux caravanes

Marina Lewycka

Deux caravanes sont garées dans un champ plein de fraises, une pour les hommes et l’autre pour les femmes. Les cueilleurs viennent de partout : Irina, tout juste débarquée du car de Kiev, qui refuse de parler à Andriy, simple fils de mineur ; Yola, la voluptueuse chef d’équipe et sa nièce Marta ; et Tomasz, affublé de baskets nauséabondes. La vie des immigrants devient un vrai koshmar quand le gangster russe Vulk s’entiche d’Irina et l’enlève, obligeant Andriy, qui n’est absolument et certainement pas amoureux de cette belle fille hautaine, à voler à son secours. Le danger de l’incompréhension guette le groupe et c’est sous la menace des fermiers exploitants, des contremaîtres armés, et de la paperasserie interminable, qu’ils s’embarquent pour un long périple, jusqu’à ce que leurs chemins se séparent.

Le Passant de Vienne : un certain Adolf

Christian Millau

Vienne, 1923. Un obscur agitateur vient d'être incarcéré après un putsch raté à Munich. A l'ambassade de France, on demande à un jeune attaché, Philippe de Gondrange, d'enquêter sur la jeunesse de cet Autrichien sorti de nulle part. Qui est donc cet étudiant recalé aux Beaux-Arts, ce vagabond qui vend des vues de Vienne sur cartes postales à des marchands juifs, bourre ses souliers troués de papier journal et dort sur des bancs de square ? Un trublion de brasserie ? Un démon surgi de la marmite des sorcières ? Ou seulement un passant excité, un petit bourgeois qui rêve de devenir quelqu'un dans le fantastique tourbillon artistique et intellectuel de la Belle Époque viennoise ? " Il s'agit sans nul doute d'un de ces personnages pittoresques dont l'histoire fourmille, dira un colonel du 2è Bureau. Il y a toutes les chances pour qu'on n'en entende plus jamais parler. " Cet homme quelconque mettra le feu à l'univers. Il s'appelle Adolf Hitler.

Romans policiers

Le livre des Morts

Glenn Cooper

New York, mai 2009. Six morts violentes se succèdent en quelques jours. Les modes opératoires sont différents, les victimes n'ont aucun point commun, hormis celui d'avoir reçu quelque temps plus tôt une carte postale de Las Vegas, avec une simple date, celle du jour de leur mort. Très vite, la presse s'empare de l'affaire et celui qu'elle surnomme le " tueur de l'Apocalypse " a tôt fait de semer la psychose dans la ville. Les autorités, désorientées par l'absence d'indices, se tournent. vers Will Piper, ancien profileur d'élite dont la carrière a été brutalement interrompue à la suite d'un drame personnel. Lorsque de nouvelles cibles reçoivent à leur tour des cartes postales leur indiquant le jour de leur mort, Will va tout mettre en oeuvre pour empêcher le tueur d'agir à nouveau. Mais les noms des victimes sont déjà dans Le Livre des morts...L'enquête de Will ne va pas tarder à prendre un tournant complètement imprévu pour le mener au cur des secrets les mieux gardés du gouvernement américain. Une mission confidentielle de Churchill en 1947 auprès du président Truman, un monastère sur l'île de Wight, la zone 51 : autant de pièces d'un puzzle machiavélique que Will devra résoudre pour faire triompher la vérité.

La théorie des dominos

Alex Scarrow

Lundi : série d'attentats sur les réserves pétrolières. Mardi : effondrement des marchés. Mise en quarantaine des transports. Mercredi : restriction de l'approvisionnement en vivres et en énergie. Jeudi : coupure de l'électricité, prise d'assaut des magasins. Vendredi : la panique et le chaos s'installent dans les rues. Le scénario apocalyptique est en marche. Un seul homme peut l'arrêter.





Bandes dessinées

Corps et âme . T.1, voyage au nord (MANGA)

Aya Kanno

Troisième année de l’ère Keiô (en 1868), le dernier shogun Tokugawa rend le pouvoir à l'empereur. Mais parmi les intransigeants de l’ancien shogunat, restent de nombreux membres du Shinsengumi. Voici l’histoire de trois d’entre eux, qui se dévoueront corps et âme pour défendre une cause qu’ils croient juste, jusque dans leurs derniers retranchements, jusqu’à la dissolution du Shinsengumi...

Lydie

Zidrou, Lafebre, Jordi

Les habitants de l'impasse du bébé à moustaches partagent les joies et les peines du quotidien sous le regard d'une statuette de madone à l'enfant Jésus. Alors quand Camille, jeune femme simple d'esprit, perd sa petite Lydie tout juste née, tous les habitants la soutiennent. Ils sont solidaires à nouveau lorsque Camille leur annonce le retour miraculeux de sa petite fille. Mieux vaut un joli mensonge qu'une vilaine vérité, pensent-ils tous. Seulement qu'arrive-t-il quand la vérité reprend ses droits ?




Documentaires

Juste assez de psychologie pour briller en société

Adrian Furnham

les 50 grandes idées que vous devez connaître, 50 concepts fondamentaux de la psychologie agrémentés d'anecdotes historiques et de citations

Les pélerins de Compostelle

Patrick Huchet

A travers des lieux emblématiques (aumôneries, hostelleries d'abbayes, salles d'hôtes de monastères), l'auteur entraîne le lecteur sur les traces de pèlerins célèbres (papes, rois et reines de France et de Castille) et anonymes, sur les différentes voies en France et en Espagne. Avec de nombreux documents historiques.

L'Ivrogne et la marchande de fleurs : autopsie d'un meurtre de masse, 1937-1938

Nicolas Werth

L'ordre du jour 00447 aurait dû rester confidentiel. Dicté par Staline, il appelle, le 30 juillet 1937, à l'élimination secrète des " éléments contre-révolutionnaires " et fixe, région par région, des quotas d'arrestations, de condamnations. " 1re catégorie : à fusiller ; 2e catégorie : dix ans de travaux forcés au goulag. " Instantanément, dans un vertige d'émulation, l'administration policière réclame des dépassements de quotas. Chacun veut gagner la course au rendement ; à Moscou, surtout, où se distinguent l'efficacité et le zèle d'un certain Khrouchtchev. Très vite, forcément, les suspects manquent. La chasse aux innocents commence. La machine s'emballe, fabrique de nouvelles listes, statue sur le sort des " enfants de moins de 3 ans socialement dangereux " et tue à la chaîne. 1500 morts par jour, 750000 morts en seize mois. La Grande Terreur. N'importe qui, n'importe quand. Tel ivrogne, dont le seul crime est d'avoir éclaboussé de vodka le portrait d'un hiérarque, telle marchande de fleurs décrétée terroriste. L'ivrogne et la marchande de fleurs, deux victimes anonymes. Le premier introduit ce livre, la deuxième le conclut. Pour que cette page secrète de l'histoire reste à jamais ouverte.

Musique

4 (funk / groove)

The Bamboos

Quoi de neuf sur ce nouvel album, sobrement intitulé 4 ? Rien dans le fond, mais beaucoup dans la forme. Campés sur leurs positions, les Bamboos ont toujours le chic pour balancer en pleine orthodoxie leur raw funk : groove aussi impeccable que leurs costards tarantinesques, son à l’avenant pas rugueux mais sec, et poigne de fer quant à leur façon de tenir leurs morceaux comme on retient les chevaux. Maîtrisé comme un mustang, leur funk tient bon mais tremble de partout. Rien de nouveau par rapport aux précédents chapitres donc.Sur la durée, les choses ont bougé de manière plus perceptible. Très influencés par leurs petits copains de Brooklyn, leur premier album était exclusivement instrumental. Les voix viennent après, et en ordre dispersé, avec leur apothéose sur Rawville : featurings de partout, style de nulle part, piochant dans le rauque comme dans le hip hop, des fourmis dans les cordes vocales et un très bon disque.Sur 4, une seule voix -à l’exception du titre avec Lyrics born- , celle de Kylie Auldist dont ils servaient de backing band sur "Just say" , qu’on pourrait ajouter comme un autre album à leur discographie. Kylie, désormais moins sage, se lâche, se fâche et fait enfin entendre un peu de soul : les Australiens ont trouvé leur Alice Russell, et jouent maintenant en ordre serré, très serré même. Et puis, en plein milieu de l’album, cette pépite, complètement incongrue avec son sitar et sa basse 70’s : "Up on the hill". Du statut d’outsider, les Bamboos passent à celui de challenger.    M-La-Music.net

qolors (jazz)

Tribeqa

Il y a deux ans, les nantais de Tribeqa créaient la surprise avec un premier album acoustique d' "Afrhiphopjazzmusiq" des plus réjouissants. Attiré par le bon son, le flûtiste Magic Malik y promenait sa flûte de morceau en morceau. Une tournée plus tard, le groupe change de guitariste et de DJ pour revenir avec Qolors. Un album où le mariage du balafon et des scratchs nous embarque vers de nouvelles rives... Les titres filent tantôt vers le Burkina Faso, tantôt vers Cuba, avec le flow de Mauikai, et même en Allemagne avec Blake Worrel, membre du collectif de marionnettes hip hop Puppetmastaz. Une palette de couleurs jazz, soul, hip hop, qui dépeint le monde avec délicatesse, faisant de Tribeqa le détenteur d’un style : le groove tranquille.    Monomix.com

Nuit sacrée (classique)

Laurence Equilbey

Depuis 18 Ans, accentus porte haut les couleurs de la musique chorale dans toute sa diversité...Aujourd’hui accentus, Laurence Equilbey et leurs invités créent l’événement avec un programme présentant quelques unes des pages les plus célèbres de la musique sacrée.

613 (musique du monde)

Chapelier Fou

Révélation du printemps de Bourges 2008 et des Eurockéennes 2009, Chapelier Fou livre un premier album mêlant mélodies post-classiques enchanteresses et electronica à la fois subtil et impétueuses. Un cousin germain de Yann Tiersen.

Oceans (musique de film)

Bruno Coulais












Textes lus (CD)

Vendetta

R.J. Ellory

Après "Seul le silence", un thriller au suspense exceptionnel, doublé d'une impressionnante histoire de la mafia des années 1950 à nos jours.







Partitions

Blonde comme moi

BB brunes

Titres : J'écoute les Cramps / Blonde comme moi / Perdus cette nuit / Houna / Dis-moi / Le gang / Brune BB / Mr Hyde / Sixty eight / BB baise /  Pas comme çà







Cinéma

Démineur

Kathryn Bigelow

Bagdad, de nos jours. Le sergent-chef James, spécialiste du déminage en zone de combat, prend la tête d'une unité d'hommes ultra-entraînés au désamorçage d'explosifs. Mais ses méthodes surprennent deux de ses soldats, lorsqu'il les précipite dans un jeu mortel de guérilla urbaine, sans se soucier de leur sécurité. James se comporte comme si la mort ne lui faisait pas peur. La ville plonge dans le chaos. Ses subordonnés tentent de raisonner James, grisé par le danger. Sa vraie nature se révèle alors, et ses hommes en seront marqués à jamais...

Je suis heureux que ma mère soit vivante

Claude Miller

Notre identité est un vêtement dont notre enfance a dessiné les coutures. La présence de ceux qui nous ont élevés, nos parents, a été fondatrice de ce que nous sommes. Mais que se passe-t-il quand il s'agit d'absence ? C'est une des questions posées par notre histoire.Entre 7 et 20 ans, Thomas a recherché Julie, sa mère biologique. A l'insu de ses parents adoptifs, il va retrouver cette femme qui l'a abandonné à 4 ans et commencer auprès d'elle une "double vie". Mais "qui a deux maisons perd la raison..." dit le proverbe. 

Livre

Tarantino

Jérôme Charyn

Mêlant habilement données biographiques, analyses de films et mise en regard de la critique, Charyn bat en brèche tous les clichés sur le réalisateur californien déjanté, apôtre supposé de la violence gratuite et enfant de l'indigence culturelle contemporaine. A cette image ressassée d'un provocateur hypermédiatisé et gavé de kung-fu, l'auteur oppose celle d'un cinéphile autodidacte et hypersensible, un artiste profondément postmoderne, désormais vampirisé par sa propre notoriété. On se délecte à la lecture des passages détaillant la conception et la réalisation de Reservoir Dogs, de Kil ! Bill, de Jackie Brown et surtout de Pulp Fiction, et des analyses fines et passionnées de Charyn sur le rôle de ces oeuvres dans l'histoire du cinéma contemporain. On sourit avec lui des anecdotes de tournage et des premiers caprices de star de Quentin Tarantino. Et, par-dessus tout, on se laisse transporter par les talents de conteur de Jerome Charyn avant de refermer le livre, heureux et impatient de filer dans les salles obscures voir ou revoir un Tarantino.

 

Infos pratiques

Médiathèque Elie Chamard
Place Jean Moulin - 49300 Cholet
Tél. 02 72 77 23 41

Horaires
Ouvert mardi, jeudi et vendredi de 10h à 18h
et mercredi et samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h

Sur rendez-vous le lundi pour les scolaires

» Plus d'infos sur la médiathèque (inscriptions, pratiques, catalogue en ligne...)

Partager cet article Twitter Facebook Linkedin Google Plus email
Haut de page

Mon Espace Famille

Mon Espace Famille

Retrouvez-nous sur Facebook

Sortir à Cholet

Décembre 2016
L M M J V S D
      [1] [2] [3] [4]
[5] [6] [7] [8] [9] [10] [11]
[12] [13] [14] [15] [16] [17] [18]
[19] [20] [21] [22] [23] [24] [25]
[26] [27] [28] [29] [30] [31]  
Recherche dans l'agenda par thèmes
Recherche dans l'agenda par lieux
Toutes les manifestations