cholet.fr

Le site de Cholet et son agglomération

Fil d'ariane : Accueil/Actualités/l'actualité/Nouvelle usine d'eau potable de Ribou

Nouvelle usine d'eau potable de Ribou

Archives - Cet article date de plus de 6 mois
La Communauté d'Agglomération du Choletais prépare l'avenir en investissant dans une nouvelle usine d'eau potable. Construite dans le prolongement de l'usine actuelle, elle devrait être mise en service en septembre 2014 après deux ans de travaux.

Les bâtiments existants seront ensuite démolis, à l'exception de la citerne d'eau traitée et du local accueillant les pompes de distribution qui seront conservées.

Après études, l'idée de rénover les installations existantes a été écartée. Construite en 1955, et bien qu'ayant fait l'objet de plusieurs vagues successives de travaux de modernisation, sa réhabilitation aurait engendré un surcoût trop important.


Photo : KASO - Atelier d'Architecture

Cette opération, d'un montant total d'environ 19,5 millions d'euros, est financée par la Communauté d'Agglomération du Choletais, avec l'aide de l'Agence de l'Eau Loire-Bretagne et du Conseil général de Maine-et-Loire, à hauteur respectivement de 1 629 000 euros et 614 000 euros.

Moderne

Dotée d'une nouvelle filière de traitement, plus adaptée aux variations de qualité de l'eau brute prélevée dans le lac de Ribou, cette nouvelle usine dispose des dernières innovations technologiques garantissant une eau potable de qualité exceptionnelle, tout en prenant en compte la défense de l'environnement.

Le projet anticipe aussi un durcissement de la législation qui pourrait exiger, dans un avenir plus ou moins proche, des niveaux de traitement encore plus performants.

Accès au site

Durant les travaux, l'accès et le stationnement des voitures seront interdits sur le chemin menant à l'usine.
Le sentier pédestre qui longe le site et qui mène au barrage de Ribou sera détourné. Il sera remis en service à l'issue des travaux.

Les 3 grandes innovations

Décantation

Pour faire disparaître plus de 90% des matières en suspension, l'eau est momentanément stockée dans un bassin au fond duquel les particules sont évacuées par décantation. Pour rendre ce processus plus efficace, les techniciens couplent l'action d'un micro-sable et d'un floculant qui permettront aux particules les plus petites de se rassembler en flocons plus lourds que l'eau. La nouvelle usine utilisera un floculant naturel, à base d'amidon de pommes de terre, plutôt qu'un réactif chimique.

Filtration

Pour poursuivre l'élimination des particules et des micro-polluants encore présents après l'étape de décantation, l'eau sera filtrée sur des filtres contenant du charbon actif plutôt que du sable fin.
Outre son efficacité pour l'élimination des micro-polluants, tels les pesticides, le charbon actif offre la possibilité d'être régénéré pour être réutilisé.

Ultra filtration

La Communauté d'Agglomération du Choletais a décidé d'ajouter une étape ultime dans le processus de filtration de l'eau : l'ultra-filtration membranaire. Si l'utilisation de cette technologie n'est pas imposée par les textes réglementaires, elle offre une barrière supplémentaire contre les éventuels virus et parasites qui auraient échappé aux étapes précédentes.

Partager cet article Twitter Facebook Linkedin Google Plus email
Haut de page

Mon Espace Famille

Mon Espace Famille

Retrouvez-nous sur Facebook

Sortir à Cholet

Décembre 2016
L M M J V S D
      [1] [2] [3] [4]
[5] [6] [7] [8] [9] [10] [11]
[12] [13] [14] [15] [16] [17] [18]
[19] [20] [21] [22] [23] [24] [25]
[26] [27] [28] [29] [30] [31]  
Recherche dans l'agenda par thèmes
Recherche dans l'agenda par lieux
Toutes les manifestations