cholet.fr

Le site de Cholet et son agglomération

Fil d'ariane : Accueil/Actualités/l'actualité/Plus Belle la Moine - Réduire l'impact des crues à Cholet

Plus Belle la Moine - Réduire l'impact des crues à Cholet

Archives - Cet article date de plus de 6 mois
Quatrième volet d'une série de 5 articles pour comprendre pourquoi et comment la rivière change.

Un programme d'aménagements ambitieux baptisé "Plus Belle la Moine" a été piloté par le Syndicat Intercommunal pour l'Aménagement de la Moine (SIAM) en collaboration avec la Ville de Cholet et la Communauté d'Agglomération du Choletais.

Six ouvrages qui entravaient le cours naturel de l'eau ont été retirés. Des mesures d'accompagnement aident la rivière à se "renaturer".

Pour mieux comprendre pourquoi et comment la rivière change, le SIAM propose un cycle de 5 articles, à suivre tous les 2 mois dans votre Cholet mag et sur notre site Internet.

Au fil du temps, des habitations, des infrastructures (rues, équipements publics) ont été construites sur les bords de la Moine, parfois dans la zone occupée par les eaux de la rivière au moment des crues, soit dans son lit majeur. Le lotissement du Plessis, le quartier du Carteron, le Parc de Moine, les maisons des rues des Deux ponts, de la Mutualité et de Saint Melaine ont dû subir par le passé ces périodes de crue, notamment en avril 1983.

Dans l'important programme de reconquête de la rivière, une attention particulière a été portée à cette question. Les études conduites par le Cabinet Artelia ont mis en évidence que l'effacement des 6 ouvrages hydrauliques sur la Moine et la réouverture du lit majeur sur la zone du Théâtre Interlude (décaissement en terrasses) réduiraient significativement les inondations. un abaissement des crues de l'ordre de 20 à 25 cm a été quantifié entre le Musée d'Art et d'Histoire et le quartier des rues Saint-Melaine et de la Mutualité.

"Pour preuve, cet automne et cet hiver, et malgré de fortes pluies, les propriétés bordant la Moine à Cholet ont très peu pâti des inondations" se félicite Jean-Paul Brégeon, Adjoint en charge du pôle Développement durable.


1er palier : les abords immédiats de la rivière ont été aménagés en prairie pour absorber les crues annuelles.
2e palier : la deuxième partie accueille des terrains de boule homologués pour les compétitions ; cette partie ne sera inondable que dans l'hypothèse des crues décennales.

Le coût

Le montant des travaux s'élève à 1 004 640 euros (suppression des 6 ouvrages, décaissement aux abords du Théâtre Interlude, curage des boues de Ribou et réaménagement des berges aux abords immédiats des ouvrages.

L'opération Plus belle la Moine a été financé par :

  • l'Agence de l'Eau Loire-Bretagne à hauteur de 50% ;
  • la région, par le biais du Contrat Régional de Bassin Versant, à hauteur de 36% ;
  • le Conseil général de Maine-et-Loire, à hauteur de 2%.

Plus Belle la Moine - les autres articles

» La continuité écologique
» La restauration des habitats naturels
» Oxygènation : une rivière qui respire
» Les usages préservés dans la concertation

 

Partager cet article Twitter Facebook Linkedin Google Plus email
Haut de page

Mon Espace Famille

Mon Espace Famille

Retrouvez-nous sur Facebook

Sortir à Cholet

Décembre 2016
L M M J V S D
      [1] [2] [3] [4]
[5] [6] [7] [8] [9] [10] [11]
[12] [13] [14] [15] [16] [17] [18]
[19] [20] [21] [22] [23] [24] [25]
[26] [27] [28] [29] [30] [31]  
Recherche dans l'agenda par thèmes
Recherche dans l'agenda par lieux
Toutes les manifestations