cholet.fr

Le site de Cholet et son agglomération

Fil d'ariane : Accueil/Actualités/l'actualité/Camping de Ribou, un atout pour l'attractivité du Choletais

Camping de Ribou, un atout pour l'attractivité du Choletais

Archives - Cet article date de plus de 6 mois
Cholet entend développer son attractivité touristique. FranceLoc, un des leaders français sur ce marché, a clairement affiché son ambition de faire du camping de Ribou un haut lieu de l'hôtellerie de plein air dans le Grand Ouest. Les premiers aménagements doivent être réalisés sur site avant l'été.

Un investisseur privé se voit confier les rênes du centre touristique Raymond Russon

Par sa notoriété en France, en Espagne, en Italie, en Belgique et aux Pays-Bas, ce nouvel opérateur va véhiculer les atouts du territoire et renforcer ainsi l'image et l'attrait pour le Choletais.

Jusqu'à présent les visiteurs restaient en moyenne 3 jours ; l'implantation de FranceLoc laisse entrevoir un allongement des séjours à une semaine voire deux, avec toutes les retombées directes et induites pressenties sur l'économie locale (restauration, commerce, loisirs sportifs et culturels...).

En plus des emplois créés (permanents et saisonniers) pour la gestion de ce camping de Ribou "nouvelle génération", l'implantation de cet opérateur privé va générer des loyers qui seront directement perçus par la Communauté d'Agglomération du Choletais. L'hôtelier de plein air devra également s'acquitter de la taxe foncière. Autant de recettes nouvelles, hormis la taxe de séjour, que la collectivité n'aurait pas perçues si elle avait décidé de s'engager seule dans cette opération.

Ne pas faire appel au contribuable

Dès 1997, la Ville avait en effet lancé une réflexion sur la valorisation du pôle Ribou. En charge du développement touristique, la Communauté d'Agglomération du Choletais avait depuis pris le relais et engagé en 2003 une étude de programmation pour l'avenir du site. Cholet Sports Loisirs, Etablissement Public exploitant pour la CAC le camping de Ribou, a poursuivi ensuite ce travail d'études.

Ces études qui, dès les prémices, ont intégré les spécificités environnementales du lieu, ont au final défini plusieurs scénarios d'aménagement.

Le projet de dimension nationale, adapté à l'image que doit aujourd'hui produire Cholet compte tenu de son dynamisme, s'est révélé coûteux : de l'ordre de 6 millions d'euros à répartir entre la réalisation d'un complexe aquatique, les rénovations et les constructions de nouveaux hébergements.
A noter, ce montant d'investissement ne tenait pas compte des charges de personnels liées à la gestion et à l'entretien dans la durée d'un tel équipement.

Sans compter que cet investissement important aurait été porté par le contribuable choletais et tenu ensuite par la collectivité, institution publique dont le tourisme n'est pas le métier. D'où la volonté de travailler aux côtés d'un professionnel de l'hôtellerie de plein air, spécialiste reconnu.

Une capacité d'accueil portée à 2 000 personnes

Nouvel investisseur pour le Choletais, FranceLoc vient développer l'hôtellerie de plein air dans le Choletais en rénovant les hébergements actuels sur le camping de Ribou et en créant de nouveaux hébergements pour porter à terme la capacité d'accueil de l'équipement à 2 000 personnes.

Ambitieux, le projet prévoit la construction d'un centre aquatique avec une partie couverte et la création de vastes plaines de jeux pour les enfants et les familles, imaginées par des architectes spécialisés. Les aménagements sont prévus sur une période de 4-5 ans, jusqu'en 2017.

Une liaison directe avec le parc du Val de Moine

Bien entendu, les bords du lac restent accessibles aux Choletais.
Et pour optimiser les accès aux rives depuis le centre-ville, la CAC va aménager d'ici l'été une liaison directe avec le nouveau parc du Val de Moine (cf infographie). A noter, la CAC travaille aussi actuellement sur un nouveau circuit qui doit permettre à terme de faire le tour du lac de Ribou.

Parallèlement, la Ville de Cholet, dans le cadre de la réalisation de l'éco-quartier du Val de Moine, mène une réflexion sur l'aménagement du nouveau parc public offert à tous les Choletais.

Un parc à vocations multiples, poumon vert de 34 hectares (à terme), dont l'accueil d'animations et d'événementiels devrait compléter les activités sportives, pédagogiques et de loisirs.

FranceLoc

  • groupe familial
  • 1er propriétaire de campings en France
  • 62 campings de qualité et 30 résidences de tourisme
  • 5e opérateur français dans l'hôtellerie de plein air
  • 550 000 clients chaque année
Partager cet article Twitter Facebook Linkedin Google Plus email
Haut de page

Mon Espace Famille

Mon Espace Famille

Retrouvez-nous sur Facebook

Sortir à Cholet

Décembre 2016
L M M J V S D
      [1] [2] [3] [4]
[5] [6] [7] [8] [9] [10] [11]
[12] [13] [14] [15] [16] [17] [18]
[19] [20] [21] [22] [23] [24] [25]
[26] [27] [28] [29] [30] [31]  
Recherche dans l'agenda par thèmes
Recherche dans l'agenda par lieux
Toutes les manifestations