cholet.fr

Le site de Cholet et son agglomération

Fil d'ariane : Accueil/Actualités/Infos Culturelles/Théâtre Saint-Louis - Gros plan sur.../Youn Sun Nah

Youn Sun Nah

Archives - Cet article date de plus de 6 mois
Jeudi 19 mars
Au Théâtre Saint-Louis
Un chant singulier, tout en nuances et subtilités harmoniques

Avec son 3e album “Lento”, Youn Sun Nah continue de dérouler le fil de son univers qui se distinguait déjà dans ses deux précédents opus (Voyage et Same Girl). Accompagnée par ses fidèles musiciens dont Ulf Wakenius à la guitare, elle poursuit sa belle aventure qui se construit avec le temps.

Youn Sun Nah - Biographie

Chanteuse Coréenne, née à Séoul le 28 août 1969.

Fille d’un père chef de choeur et d’une mère actrice de comédies musicales, Youn Sun Nah baigne dans un environnement musical depuis sa plus tendre enfance.

Pourtant ce sont d’abord les Lettres qui attire la jeune étudiante qui sort diplômée de l’Université de Konkuk en 1992. C’est dans le courant de l’année 1993, après une saison à travailler dans une entreprise de mode, qu’elle se lance dans une première expérience de chanteuse avec le Korean Symphony Orchestra sur un répertoire gospel. Elle participe ensuite à plusieurs comédies musicales. Ses performances lui valent ses premières récompenses et les sollicitations de plusieurs compagnies. C’est alors qu’elle décide de tout plaquer et de repartir à zéro.

En 1995, elle choisit Paris pour étudier la musique et le chant. Elle s’inscrit au CIM, alors seule école de jazz de la capitale, à l’Institut National de Musique de Beauvais et au Conservatoire Nadia et Lili Boulanger. Son penchant naturel pour le jazz se révèle dès lors qu’elle commence à jouer dans les clubs parisiens en 1996-1997. Elle se fait rapidement remarquer par le contrebassiste Jacques Vidal qui l’invite sur son disque «Ramblin’» (1999). Elle enchaîne les prix de concours (La Défense, Saint Maur, Montmartre…), continue à sillonner les clubs et participe à ses premiers festivals.

En 2001, elle autoproduit son premier album «Reflets» qui sort finalement en Corée chez Sony Music (à présent Warner EMI Korea). Cet album en forme de souvenir de ses années parisiennes rencontre un large public et lui permet de réaliser ses premières tournées dans son pays natal.

Parallèlement elle commence à se faire connaître en France avec un quintet formé avec des musiciens parisiens (David Georgelet, Yoni Zelnik, David Neerman et Guillaume Naud puis Benjamin Moussay) avec lesquels elle enregistrera deux albums dont le remarqué «So I am…» paru en 2004. Dès lors son ascension ne cesse avec notamment une saison 2005-2006 pleine d’une centaine de concerts (France, Australie et Asie). Parallèlement elle reçoit de nouvelles récompenses parmi lesquelles le Prix de la Meilleure Jeune Artiste de l’année 2005 en Corée ainsi que le Grand Prix du concours Jazz à Juan Révélations.

Partagée entre Paris et Séoul depuis une dizaine d’années, Youn Sun Nah choisit alors de passer plus de temps sur son continent natal. Pendant près de deux saisons elle se consacre presque exclusivement à un projet d’album «Memory Lane» et des tournées en Asie. Elle donne tout de même quelques concerts en France et aux Etats-Unis (Lincoln Jazz center).

A l’été 2008 elle revient sur le vieux continent pour préparer et enregistrer un nouvel album avec les suédois Ulf Wakenius et Lars Danielsson, le norvégien Mathias Eick et le français Xavier Desandre-Navarre. L’album «Voyage» sort au printemps 2009 sur le label allemand ACT. Youn Sun Nah enchaîne alors les tournées (Europe, Asie, Canada) notamment avec le duo voix/guitare qu’elle forme avec Ulf Wakenius.

2009, c’est aussi l’année où elle est décorée de l‘insigne de Chevalier des Arts et des Lettres par le Ministère de la Culture.

A la fin du mois de septembre 2010, Youn Sun Nah sort un nouvel album intitulé «Same girl». Le disque reçoit un accueil public et médiatique immédiat et unanime. Numéro 1 des ventes jazz en France à sa sortie, «Same girl» récolte éloges et distinctions dans la presse. Disque d’or en France après avoir été meilleure vente de disques de jazz de l’année 2011. L’album est aussi récompensé par le Prix du Jazz Vocal de l’Académie du Jazz ainsi qu’un Korean Music Award. Dans le même temps Youn Sun Nah reçoit en Allemagne un Echo Award en tant que meilleure chanteuse internationale de jazz en 2011. Les plus grands festivals européens l’accueillent. Déjà très connue dans son pays natal, sa renommée s’étend désormais à l’Europe et au-delà. En 2012, le gouvernement coréen lui a ainsi décerné un prix spécial pour sa contribution à la culture populaire et aux arts.

Près de deux ans et demi de tournées, aux quatre coins du globe, ont suivis la sortie de «Same girl». En duo avec le guitariste Ulf Wakenius mais aussi en quartet, depuis le printemps 2011, lorsqu’ils sont rejoints par l’accordéoniste Vincent Peirani et le contrebassiste Simon Tailleu. Pas loin de 250 concerts, du Printemps de Bourges à Jazz in Marciac, en passant le Bout du Monde, Rome Jazz festival, Montréal Jazz Festival, Verbier, Heineken Jazzaldia, Lugano Estival, Nancy Jazz Pulsations, Red Sea Winter Jazz, Cully Jazz…

Au printemps 2013 la sortie de son troisième album pour le label ACT intitulé «Lento» est suivie d’une nouvelle tournée internationale qui débute en France avant de se poursuivre en Europe, en Asie et en Amérique du Nord.

Infos pratiques

Youn Sun Nah Quartet
Jeudi 19 mars 2015 à 20h30

Au Théâtre Saint-Louis
Rue Jean Vilar - Cholet
Tél. 02 72 77 24 24

Durée : 1h30
Tarifs : normal 23 euros / réduit 21 euros / très réduit 11 euros

Partager cet article Twitter Facebook Linkedin Google Plus email
Article précédent : Exposition PrimaveraArticle suivant : L'écopâturage arrive à Cholet
Haut de page

Sortir à Cholet

Décembre 2016
L M M J V S D
      [1] [2] [3] [4]
[5] [6] [7] [8] [9] [10] [11]
[12] [13] [14] [15] [16] [17] [18]
[19] [20] [21] [22] [23] [24] [25]
[26] [27] [28] [29] [30] [31]  
Recherche dans l'agenda par thèmes
Recherche dans l'agenda par lieux
Toutes les manifestations