cholet.fr

Le site de Cholet et son agglomération

Fil d'ariane : Accueil/Actualités/l'actualité/Bégrolles-en-Mauges fait son entrée dans l'agglomération du Choletais

Bégrolles-en-Mauges fait son entrée dans l'agglomération du Choletais

Archives - Cet article date de plus de 6 mois
Une nouvelle commune a choisi d’entrer dans la communauté d’agglomération du choletais. Bégrolles-en-Mauges devient ainsi la quatorzième commune de notre agglomération en attendant un prochain élargissement en 2017.
Pourquoi choisir la cac en 2016 ? Quels avantages pour ses habitants ?
Quels changements pour les élus, les entreprises, les artisans ?


À travers l’exemple de Bégrolles, c’est un rappel général sur le fonctionnement de la cac, Établissement Public de coopération intercommunale, que cholet mag propose ici.
Un rappel sur ses principales compétences, ses moyens d’actions et ses ressources pour que chacun d’entre-nous, doublement choletais, prenne bien la mesure du rôle grandissant de l’agglomération dans son quotidien.

20 ans déjà

C’est au milieu des années 90 que la communauté de communes du Pays de cholet a été créée.
elle se compose alors de 6 communes : cholet, la tessoualle, Nuaillé, toutlemonde, trémentines et vezins. en cours de mandat, chanteloup-les-Bois rejoint la communauté. afin d’élargir ses compétences, elle se transforme en 2001 en communauté d’agglomération, devenant alors la communauté d’agglomération du Pays de cholet, enregistrant l'adhésion du May-sur-Èvre.

Quatre nouvelles communes - la Romagne, la Séguinière, Saint-christophe-du-Bois, Saint-léger-sous-cholet - rejoignent au 1er janvier 2002 l’agglomération qui prend à cette occasion le nom de communauté d’agglomération du choletais.
elle s’étoffe à nouveau en accueillant Mazières-en-Mauges au 1er janvier 2003.
avec l’entrée de Bégrolles-en-Mauges au 1er janvier 2016, elle comprend aujourd'hui 14 communes, et même 15 en comptant le Puy Saint Bonnet, commune associée de cholet.

Pierre-marie Cailleau, Maire de Bégrolles-en-Mauges, Conseiller délégué à la CAC - Culture

Pourquoi les élus de bégrolles-en-mauges ont choisi de rejoindre la cac ?

Il s’agit avant tout de respecter la logique du bassin de vie. Une bonne part de nos habitants travaillent sur le territoire de la cac. il sont nombreux aussi à y faire leurs courses, se distraire, faire du sport, se former… il paraît donc tout à fait logique que la commune intègre l’agglomération du choletais.

S'agit-il d'un choix partagé par l'ensemble des habitants ?

Oui, ce choix est partagé par la plupart des habitants. À l’occasion des municipales de 2014, nous avons pris soin de constituer notre liste en y intégrant des personnes hésitantes, voire un peu opposées à cette adhésion. ces personnes étaient surtout en manque d’information et voulaient des réponses à leurs questions, comme bon nombre de Bégrollais d’ailleurs. va-t-on payer plus d’impôts ? va-t-on perdre notre identité ?
les habitants ont pu s’exprimer et trouver des réponses, à travers notamment notre feuille d’informations municipales. les craintes ont été levées. le conseil municipal s’est ensuite prononcé, à bulletin secret et à l’unanimité, en faveur de l’adhésion.

Quels avantages pour les bégrollais ?

Ils bénéficient maintenant des mêmes tarifs que les autres habitants de la cac. Je pense au conservatoire, à la médiathèque ou encore à la ludothèque. les écoliers ont la possibilité de profiter pleinement des mêmes activités que les autres écoliers de la cac : piscine, patinoire, golf, activités du ciSPa à Ribou...
les personnes à mobilité réduite peuvent d’ores et déjà bénéficier du tPMR assuré par les transports Publics du choletais. l’été prochain, Bégrolles-en-Mauges sera desservie par les lignes de car du choletais : les particuliers, les collégiens et les lycéens pourront les utiliser. d’autres compétences de la cac se déploieront progressivement dans notre commune, en termes d’aménagement du territoire, d’environnement, d’assainissement…

Plus de services, plus d'équipements, quelles incidences sur la participation fiscale des bégrollais ?

Les impôts locaux - taxe foncière, taxe d’habitation - restent de la compétence de la commune ; même s’il est vrai qu’une partie est prélevée pour l’intercommunalité. Pour les entreprises et les artisans, il y aura une certaine augmentation, limitée. Mais ce sera en échange de services plus complets, sans compter qu'appartenir à la cac va forcément leur donner plus de visibilité.

Partager cet article Twitter Facebook Linkedin Google Plus email
Haut de page

Mon Espace Famille

Mon Espace Famille

Retrouvez-nous sur Facebook

Sortir à Cholet

Décembre 2016
L M M J V S D
      [1] [2] [3] [4]
[5] [6] [7] [8] [9] [10] [11]
[12] [13] [14] [15] [16] [17] [18]
[19] [20] [21] [22] [23] [24] [25]
[26] [27] [28] [29] [30] [31]  
Recherche dans l'agenda par thèmes
Recherche dans l'agenda par lieux
Toutes les manifestations