cholet.fr

Le site de Cholet et son agglomération

Fil d'ariane : Accueil/Actualités/l'actualité/À Trémentines, des repas aux petits oignons pour les écoliers

À Trémentines, des repas aux petits oignons pour les écoliers

Archives - Cet article date de plus de 6 mois
À Trémentines, l'appétit de 250 écoliers est soigné aux petits oignons. Avec l'extension et la réhabilitation de leur restaurant scolaire, ils ont deux fois plus de temps pour déjeuner. Avec, dans leurs assiettes, des produits locaux à moindre coût.

Manger mieux, dans un laps de temps allongé, c'est un petit bonheur quotidien pour les écoliers de Trémentines. 250 enfants, des écoles du Sacré-Cœur, du Petit-Prince et Saint-Exupéry, bénéficient d'une restauration entièrement revue en cœur de bourg.


À Trémentines, le restaurant scolaire réhabilité et élargi a rouvert ses portes en 2014.

Une réfection doublée d'une extension

"Auparavant, les temps de déjeuner étaient assez tendus puisque par faute de place, les équipes devaient assurer deux services et les enfants n'avaient que 20 mn pour déjeuner", explique Alain Baudry, élu au patrimoine de Trémentines. "En 2012, nous avons donc lancé une réflexion pour réaménager l'ensemble du bâtiment."
Un an plus tard, le chantier a démarré. "De septembre 2013 à juin 2014, les travaux ont permis de réhabiliter l'espace sur le plan énergétique : réfectoire, locaux techniques, cuisine et sanitaires. Une extension a été ajoutée pour doubler la surface du restaurant, de 330 à 630 m²."
D'un coût global de 1,1 M€, l'investissement a reçu le soutien de l’État (241 250 € au titre de la DETR), d'une réserve parlementaire (21 837 €), d'un certificat d'économie d'énergie (5 068 €) et de la Région des Pays de la Loire (37 605 €) au titre de l'amélioration de la performance énergétique globale de l'équipement.

Une filière en circuits courts

Depuis 2014, les conditions ont nettement évolué au restaurant scolaire. "Les enfants disposent de 45 mn pour déjeuner et les cuisines sont équipées de matériels performants", complète Alain Dilé, cuisinier du restaurant scolaire. Pour les 250 enfants, le confort est aussi dans l'assiette. "En parallèle du chantier, un partenariat a été engagé avec la Chambre d'agriculture du Maine-et-Loire pour évaluer le potentiel d'approvisionnement local. Ceci a permis de mettre à jour le potentiel d'une filière complète en circuit court."
Aujourd'hui, le restaurant s'approvisionne en légumes bio locaux et tous les produits laitiers, pains et viandes sont issus du territoire de l'agglomération ou des Pays de la Loire. "Ce nouveau circuit a permis de faire baisser le coût des repas et de réduire à seulement 2 % le volume de déchets."

» Pour en savoir plus : www.trementines.com

Partager cet article Twitter Facebook Linkedin Google Plus email
Haut de page

Mon Espace Famille

Mon Espace Famille

Retrouvez-nous sur Facebook

Sortir à Cholet

Décembre 2016
L M M J V S D
      [1] [2] [3] [4]
[5] [6] [7] [8] [9] [10] [11]
[12] [13] [14] [15] [16] [17] [18]
[19] [20] [21] [22] [23] [24] [25]
[26] [27] [28] [29] [30] [31]  
Recherche dans l'agenda par thèmes
Recherche dans l'agenda par lieux
Toutes les manifestations