cholet.fr

Le site de Cholet et son agglomération

Fil d'ariane : Accueil/Actualités/Infos Environnement/Reduktor/Réorganisation des déchèteries et éco-points : une concertation engagée en 2008

Réorganisation des déchèteries et éco-points : une concertation engagée en 2008

Archives - Cet article date de plus de 6 mois
La concertation pour la création des déchèteries rurales n’est pas récente. En voici le résumé...

"Dès le début, une indication de la fermeture des sites existants a été annoncée. En 2010, un bureau d’études a travaillé sur le sujet avec présentation des résultats au bureau de la Communauté d’Agglomération du Choletais (CAC) à la fin de cette même année. Des rencontres ont eu lieu ensuite entre la CAC et chaque conseil municipal dans le courant du printemps 2011. Elles ont abouti à une décision collégiale de tous les maires et de la CAC fin 2011 pour la construction de trois déchèteries rurales en remplacement des 12 éco-points du territoire" rappelle Cédric Van Vooren, maire de Vezins et vice-président de la CAC en charge de la Gestion des déchets.



Les études ont continué sur ce projet, notamment avec des rencontres de représentants de toutes les communes pour trouver les lieux les plus adaptés pour la création de ces déchèteries rurales.

"Le 23 mai 2013 une délibération prise par le Conseil de Communauté, réunion ouverte au public et à la presse, approuve le programme de travaux des déchèteries rurales et la fermeture définitive des éco-points fixée fin 2016/début 2017. L’un des membres du collectif d’habitants de Chanteloup-les-Bois était présent à cette séance" précise l’élu.
Le programme de construction est en cours, mais des contraintes techniques et environnementales ont fait repousser l’ouverture de ces sites en 2018.

"Au printemps 2015, un incident sur l’éco-point de Trémentines (chute d’un usager entre deux bennes, fort heureusement sans dommage) a conforté la nécessité d’une mise aux normes des éco-points dans l’attente des nouveaux sites. Le montant trop important des travaux pour équiper tous les sites (275 000 € TTC) a conduit les maires, réunis en conférence des maires le 5 septembre 2015, à prendre la décision de ne mettre aux normes de sécurité que cinq éco-points et à fermer les autres pour un montant après mise en concurrence de 48 210 € TTC" commente Cédric Van Vooren.

Ce sont les éco-points des communes qui vont accueillir les déchèteries rurales qui resteront ouverts avec, en complément, deux éco-points supplémentaires pour gérer les flux d’usagers utilisant ces installations. Il a été également décidé d’augmenter les plages horaires d’ouverture de certains sites et des déchèteries de Cholet.

"Une large communication a été faite, auprès du public : information sur le calendrier de collecte distribué par les agents à partir de novembre 2015 dans chaque logement de toutes les communes de la CAC, articles dans Synergences hebdo en décembre, ainsi que dans les journaux locaux. En outre, un kit de communication a été remis à chaque mairie pour relayer l’information par le biais de leurs publications municipales" détaille-t-il.

Pour ce qui concerne les déchets verts, la population va pouvoir retrouver dans Synergences hebdo, prochainement des conseils réguliers pour faire évoluer les pratiques et ainsi diminuer la production de ce type de déchets.

"La CAC ne supprime donc pas le service pour les habitants de Chanteloup-les-Bois, mais l’adapte pour une meilleure gestion technique et financière du service publique à tous ses usagers" souligne Cédric Van Vooren.

 

Article paru dans le Synergences hebdo n°402
Partager cet article Twitter Facebook Linkedin Google Plus email
Haut de page

Mon Espace Famille

Mon Espace Famille

Retrouvez-nous sur Facebook

Sortir à Cholet

Décembre 2016
L M M J V S D
      [1] [2] [3] [4]
[5] [6] [7] [8] [9] [10] [11]
[12] [13] [14] [15] [16] [17] [18]
[19] [20] [21] [22] [23] [24] [25]
[26] [27] [28] [29] [30] [31]  
Recherche dans l'agenda par thèmes
Recherche dans l'agenda par lieux
Toutes les manifestations