cholet.fr

Le site de Cholet et son agglomération

Fil d'ariane : Accueil/Actualités/Infos Environnement/Déchets verts. Planter mieux, pour en produire moins

Déchets verts. Planter mieux, pour en produire moins

L'automne est la saison propice aux plantations et semis. Arbres, arbustes, plantes, haies, pelouse, vous êtes nombreux en cette période de l'année à vous affairer dans les jardins pour créer et entretenir vos extérieurs.

L'entretien du jardin produit une grande quantité de déchets verts. Quelles espèces choisir ?

Où les planter ? Et que faire des déchets ? Dans le cadre de la Semaine Européenne de réduction des déchets, la Ville et la Communauté d'Agglomération du Choletais vous proposent des gestes simples et des principes de jardinage judicieux permettant de limiter votre production de déchets verts, et donc vos déplacements en déchèterie.

La France, premier consommateur européen de pesticides
Nous utilisons beaucoup de produits phytosanitaires pour l’entretien de nos jardins. Ces produits ne sont pas sans danger pour notre santé et notre environnement : troubles respiratoires, cutanés, nerveux, pollution des sols et de l’eau.
Pourtant, le traitement des jardins par les pesticides est rarement nécessaire.
Voici quelques astuces pour produire moins de déchets verts, réutiliser directement au jardin ceux que vous produisez et réduire la quantité de produits phytosanitaires utilisés.

1. Une conception judicieuse

Vous pouvez limiter la quantité de déchets verts ou éviter de les apporter en déchèterie, en jouant sur les types de végétaux que vous installez chez vous :

» la bonne plante au bon endroit : choisir la plante en fonction de son encombrement à maturité (hauteur et diamètre) afin de l'adapter à l'espace dont on dispose
» choisir des végétaux à croissance lente produisant moins de déchets verts (lilas, charme, cornouiller, viorne, noisetier, arbousier, charme, érable, poirier...)
» utiliser des plantes couvre-sols limitant la pousse de la végétation spontanée (adventices, autrement appelées mauvaises herbes)
» pour la pelouse : opter pour un mélange de gazon peu poussant
» préférer la haie libre à la haie taillée (génératrice de déchets réguliers)
» créer sa haie libre "en quinconce", en espaçant suffisamment les végétaux pour éviter d'intervenir trop souvent sur la taille

2. Une gestion raisonnée

La production de déchets verts peut être maîtrisée en jouant sur des techniques de jardinage :

» moins d’engrais et d’arrosages pour limiter la croissance des plantes
» taille douce : au sécateur et en respectant le port naturel du végétal
» mulching : tondre et laisser une fine couche d’herbe sur le gazon, afin de lui apporter un apport nutritif naturel
» tonte haute : relever la hauteur de tonte (plus de 5 cm), particulièrement en été et la faire varier selon la fréquentation des différentes zones du jardin (mise en place de prairies fleuries, tontes sur certaines zones du jardin seulement…)

3. Une valorisation efficace

Un bon déchet est un déchet que l'on ne produit pas. Mais lorsque le déchet est bien là, l'objectif est de le réemployer au jardin afin de limiter les allers-retours en déchèterie, coûteux en temps et carburant.



» Le broyage
Avec le broyage, vous pouvez réduire le volume de vos déchets verts. Il permet de réutiliser directement les déchets verts sur place, en paillage ou apport de matière brune pour le composteur.
Le broyeur de végétaux ne sert que quelques fois dans l’année : privilégiez l’achat groupé, en famille, entre amis ou voisins, la location entre particuliers.
Cela vous permettra de réduire votre investissement, et aussi d’opter pour un matériel plus performant.
Les brindilles et les feuilles peuvent être broyées avec la tondeuse.

» Le paillage
Disposer une couche de matériaux organiques (broyat, tonte, compost) au pied des plantes et arbustes afin de limiter les arrosages, de les protéger contre le gel et d’améliorer leur croissance.
Le paillage limite également la pousse de la végétation spontanée. Avec cette technique, vous valorisez vos déchets de jardin et réduisez vos déplacements en déchèterie.

» Le recyclage
• branches et brindilles : bois de chauffage en bûches ou en petits fagots d’allumage dans le poêle, le barbecue ou la cheminée
• branches et tiges (de noisetier, de charme, de bambou…) pour l’aménagement du jardin : réalisation de barrières légères, de claies, de tuteurs

» Le compostage
Cette technique permet de produire directement dans son jardin un amendement fertile de qualité. Vous habitez en immeuble ?
Composter en bas de chez vous, c'est possible avec le compostage partagé.

Partager cet article Twitter Facebook Linkedin Google Plus email
Haut de page

Mon Espace Famille

Mon Espace Famille

Retrouvez-nous sur Facebook

Sortir à Cholet

Décembre 2016
L M M J V S D
      [1] [2] [3] [4]
[5] [6] [7] [8] [9] [10] [11]
[12] [13] [14] [15] [16] [17] [18]
[19] [20] [21] [22] [23] [24] [25]
[26] [27] [28] [29] [30] [31]  
Recherche dans l'agenda par thèmes
Recherche dans l'agenda par lieux
Toutes les manifestations