cholet.fr

Le site de Cholet, Ville et Agglomération

Fil d'ariane : Accueil/Actualités/Infos Culturelles/Les uniformes de l'enfance. Exposition Small Couture 7

Les uniformes de l'enfance. Exposition Small Couture 7

Le Musée du Textile et de la Mode organise du 18 mars au 17 septembre, une exposition autour de la mode enfantine. Elle constitue le septième volet du cycle d'expositions temporaires programmées depuis 2005 sous le nom : Small Couture.

Une exposition qui puise dans la mode enfantine, un tissu d'anecdotes et de références historiques.

L'idée première de l'exposition est de s'interroger sur la place que tient l'uniforme dans la garde-robe enfantine de 1860 à l'an 2000. Cette surprenante relecture de la mode enfantine s'articule en trois parties.

Au garde-à-vous !

Les enfants ont-ils porté de vrais uniformes militaires ? En effet, les enfants de troupe étaient reconnaissables au port de leur uniforme, notamment lorsqu'ils évoluaient dans la fanfare des bataillons.
On le retrouve chez les nobles également qui aimaient, par cette vêture, rappeler leur rôle militaire en des temps plus anciens.
Alors que les régiments de hussards gagnent des batailles, le prétexte est saisi pour habiller les enfants "à la hussarde".
La reine d'Angleterre valorise la Royal Navy en habillant ses enfants "à la matelote".
Cette tenue deviendra le costume marin porté par des générations d'enfants. On doit en outre à Sa Majesté, l'apparition du kilt des régiments des Highlands, qui deviendront rapidement un atour à la mode.
Vers 1930, le prêt-à-porter décline les spécificités de l'uniforme au travers des marinières, des cols marins, de l'imprimé écossais.

En rang par deux !

Animé par un esprit revanchard après les guerres de 1870, le militaire s'est invité dans les cours d'écoles avec les bataillons scolaires.
Les écoles privées ont introduit le port d'un vêtement unique pour se distinguer les unes des autres. À l'école de la République, c'est la blouse et le tablier qui deviennent l'uniforme de l'élève. Du tablier en coton noir ou blanc, la variété des tissus a permis la diversité de la texture et de la couleur.
Il fut même un habit dominical paré de broderies, de finitions qui en appelaient au prêt-à-porter. Dans les années 60, la blouse vit ses dernières heures. L'apparition du "Bic" qui remplace la plume et l'encre, l'esprit libertaire de mai 68, lui donnent son coup de grâce.

Au boulot !

L'évolution du vêtement est fortement marquée par le monde professionnel.
La blouse n'est plus utilisée que pour les travaux salissants et par les petits enfants.
Désormais les vêtements enfantins sont visibles et se conjuguent sous forme de salopettes, de combinaisons, de blue-jean's.
Ils se déclinent en multiples matières et couleurs et deviennent unisexes. Des détails, des poches à mètre, des pattes marteau rappellent celles des bleus de travail propres au monde ouvrier.
Le vêtement de marin lui aussi s'éloigne de l'univers militaire. Dans les années 1970, les enfants portent des kabigs, tenues traditionnelles des pêcheurs.

Infos pratiques

Les Uniformes de l'enfance. Small Couture 7
Du 18 mars au 17 septembre 2017

Musée du Textile et de la Mode - Cholet

Renseignements au 02 72 77 22 50


 

Partager cet article Twitter Facebook Linkedin Google Plus email
Haut de page

Mon espace famille

Mon Espace Famille

Retrouvez-nous sur Facebook

Sortir dans le Choletais

Juin 2017
L M M J V S D
      [1] [2] [3] [4]
[5] [6] [7] [8] [9] [10] [11]
[12] [13] [14] [15] [16] [17] [18]
[19] [20] [21] [22] [23] [24] [25]
[26] [27] [28] [29] [30]    
Recherche dans l'agenda par thèmes
Recherche dans l'agenda par lieux
Toutes les manifestations