cholet.fr

Le site de Cholet, Ville et Agglomération

Fil d'ariane : Accueil/Actualités/Infos Culturelles/Festival d'Anjou 2017. Cinq rendez-vous à Cholet

Festival d'Anjou 2017. Cinq rendez-vous à Cholet

La programmation du Festival d'Anjou propose cette année quatre spectacles et un film à voir à Cholet, du 23 au 29 juin. Un événement soutenu par l'Agglomération du Choletais.

Né en 1950, le Festival d’Anjou occupe, dans le paysage culturel des scènes estivales françaises, une place de choix qui fait de lui le 2e rendez-vous national annuel de  théâtre.

La 68e édition propose cette année cinq rendez-vous au public choletais, parmi lesquels deux spectacles de François Morel et une pièce de Sacha Guitry mise en scène  par Nicolas Briançon, directeur artistique du festival. Une création en hommage à celui qui fut l’âme du Festival d’Anjou pendant 15 ans : Jean-Claude Brialy, acteur et metteur en scène qui affectionnait tant cet auteur. Toujours en hommage à Brialy, Cinemovida propose la projection du film Le juge et l'assassin de Bertrand Tavernier, pour lequel l'acteur fût nommé aux Césars en 1977, dans la catégorie du Meilleur Second Rôle.

Organisé par Anjou Théâtre, le festival reçoit le soutien financier de l'Agglomération du Choletais. Une subvention qui s'élève à 50 000 €.

Au programme à Cholet

Le juge et l'assassin, film de Bertrand Tavernier

Vendredi 23 juin à 20h au Cinemovida

Avec Philippe Noiret, Michel Galabru, Isabelle Huppert

Fin du XIXe siècle, Joseph Bouvier est révoqué de l'armée à cause de ses excès de violence. Suite à ce renvoi, l'homme s'attaque à sa fiancée et tente de se suicider, en vain. Après un séjour en hôpital psychiatrique, Joseph ressort de cet endroit encore plus enragé et décide de se venger sur toutes les personnes qui croiseront son chemin en Ardèche. Non loin de là, le juge Rousseau, passionné par l'affaire, prend part à l'investigation et se met sur les traces de Bouvier. Bien décidé à le mettre sous les verrous, c'est le début d'une chasse à l'homme...

Tarif : 5,50 € la place

Faisons un rêve, de Sacha Guitry

Mardi 27 juin à 20h30 au Théâtre Saint-Louis

Mise en scène de Nicolas Briançon - Assistant mise en scène Olvier Claverie
Avec Eric Laugérias ; Marie-Julie Baup ; Michel Dussarat ; Nicolas Briançon



Elle rayonne d’intelligence, de charme et de malice. Il est heureux de vivre, content des autres et de lui. Si on lui demandait sa profession,il répondrait : " Faire l’amour ! ". C’est peu dire qu’ils se plaisent. Quant au mari, un rustaud méridional, ils l’ont envoyé au diable, ou plutôt chez une diablesse de café-concert qui l’occupera un bon moment. Les voilà seuls enfin et la nuit est à eux. Mais une nuit d’amour, c’est bien peu lorsque, au réveil, on rêve de grand départ et de prolonger la folie merveilleuse pour toute la vie. Et le rêve s’accomplirait peut-être si un mot de trop ne venait tout gâcher. Une petite phrase insouciante et légère, cruelle et méchante… Mais non, la belle histoire n’est pas finie. Le dernier acte réserve encore le plus imprévisible des dénouements.

A 18h : répétition publique en présence de l'équipe artistique – entrée libre
Cette pièce sera présentée en audio description.

Hyacinthe et Rose, de François Morel

Mercredi 28 juin à 20h30 au Théâtre Saint-Louis

Avec François Morel et Antoine Sahler



"C’est bien simple : Rose et Hyacinthe, mariés depuis quarante-cinq ans, ensemble depuis toujours, ne s’entendaient sur rien. Hyacinthe et Rose, Rose et Hyacinthe. Hyacinthe était coco, Rose était catho. Hyacinthe aimait boire, Rose aimait manger. Hyacinthe aimait la bicyclette, la pêche à la ligne, le vin rouge, la belotte et les chants révolutionnaires. Rose préférait les mots croisés, le tricot, l’eau de Mélisse, les dominos et les cantiques. Hyacinthe aimait traîner… A table, au lit, au bistrot, avec les copains, sur un banc, dans un champ, sur les talus, à observer les nuages… Ils avaient dû s’aimer mais c’était il y a longtemps. Il est même probable qu’ils aient pu faire l’amour. L’existence d’une descendance de douze enfants, de neuf petits-enfants le laisserait fortement supposer. Moi, j’étais un de ces neuf. Mon enfance est remplie de vaches, de bouses, de rivières, de chênes séculaires de toiles cirées, de cidres bouchés, de poules dans les cours, de pots de confitures sur les armoires. Et d’hortensias bleus. Et de camélias blancs. Et de rouges coquelicots. Et de tulipes multicolores. Parce que le seul sujet qui réunissait notre mémère abondante et notre rouge papy, c’était l’amour des fleurs. Tous les souvenirs, toutes les sensations, toute la connaissance, toutes les émotions que je garde de mes grands-parents sont liés aux fleurs. Toutes mes pensées…"

Ce qu’en dit la presse
"Cette parenthèse enchantée de tendresse et de drôlerie, qui nous console de la fureur du monde, fera le bonheur des fans de Morel" - Le Monde Blog
"Merveilleux Morel, dont la tendresse nous dédommage d’une époque haineuse" - L’Obs
"C’est un bijou de poésie, de finesse et d’humour contée par un enfant qui, au fil des pétales, remonte le temps." - Le Figaro Magazine
"Morel nous offre une heure de bonheur et cela ne se refuse pas." - Pariscope

 

La vie (titre provisoire), Récital de François Morel et Antoine Sahler

Jeudi 29 juin à 20h30 au Théâtre Saint-Louis

Mise en scène de Juliette
Avec François Morel, Muriel Gastebois, Amos Mah, Antoine Sahler, Sophie Alour ou Lisa Cat-Berro ou Tullia Morand



Raconter des histoires encore et toujours. Qu’est-ce que je peux faire d’autre ? (je ne sais pas quoi faire d’autre…). Ce serait le spectacle qui viendrait juste après la fin du monde. Raconter des histoires, mais cette fois en chansons. Plaisir de la musique et surtout des musiciens. Antoine Sahler, harmonisateur en chef, accompagné de Lisa Cat-Berro ou Sophie Allour ou Tullia Morand, Muriel Gastebois et Amos Mah. On ne change pas une équipe qui gagne (à être connue). Traquer l’émotion toujours sans répit. La voix d’Amalia, une valse sentimentale, une vieille dame sur un banc philosophique le temps de reprendre sa respiration… Chanter, rire, pleurer, se consoler. Juliette dirigeait les opérations avec le sérieux d’une Générale d’Artillerie dans un bac à sable. On ne change pas une équipe qui gagne (du temps) à se connaître.

Ce qu’en dit la presse
"La vie (titre provisoire) distille un beau parfum d’humanité lucide. Le spectacle réchauffe le cœur d’un public avide de détente et de gentillesse." - Les Échos du weekend
"D’une grande tendresse, teintés d’ironie, ses textes nous enveloppent. (…) Il chante, accompagné par quatre musiciens et on se sent heureux. Chapeau bas au poète chanteur." - La Croix
"Prendre quelques instants pour humer la légèreté et lâcher prise pour aller faire une balade aérienne en habit de funambule, se laisser conter par un comédien aux talents de troubadours quelques historiettes bien senties, humoureusement construites autour de la vie, cet objet rare et provisoire." - Charlie Hebdo
"Le nouveau spectacle musical de François Morel est le bonbon de la rentrée dont on ne saurait se passer. Un kaléidoscope de chansons comme une touchante et authentique collection d’ex-libris du grand livre de l’existence. Tendres, mélancoliques ou franchement poilantes." - Télérama Sortir
"Un bol d’air dans ce monde de fureur concocté avec drôlerie et tendresse" - Le Monde Blog

Infos pratiques

Festival d'Anjou
23, 27, 28 et 29 juin 2017

Théâtre Saint-Louis, rue Jean Vilar
Interlude, rue Saint-Melaine
Cinemovida, Arcades Rougé

Billetterie en ligne sur 2017.festivaldanjou.com

Tarifs
Tarif plein : 32 €
Tarif réduit : 16 € (personne possédant une carte invalidité à 80 % et son accompagnateur, service civique, scolaires, étudiants, dem. d'emploi)
Tarif groupe : 29 € (carte Cezam, Cnas, + 10 personnes)
Forfait famille (2 adultes + 1 enfant) : 68 €
Abonnement 2 spectacles et plus : 28 €

Partager cet article Twitter Facebook Linkedin Google Plus email
Haut de page

Mon espace famille

Mon Espace Famille

Retrouvez-nous sur Facebook

Sortir dans le Choletais

Juillet 2017
L M M J V S D
          [1] [2]
[3] [4] [5] [6] [7] [8] [9]
[10] [11] [12] [13] [14] [15] [16]
[17] [18] [19] [20] [21] [22] [23]
[24] [25] [26] [27] [28] [29] [30]
[31]            
Recherche dans l'agenda par thèmes
Recherche dans l'agenda par lieux
Toutes les manifestations