Fil d'ariane : Accueil/Actualités/Infos Culturelles/Théâtre Saint-Louis - Gros plan sur.../Amphitryon au Théâtre Saint-Louis

Amphitryon au Théâtre Saint-Louis

Le Théâtre Saint-Louis propose une représentation d'Amphitryon de Molière, mise en scène par Stéphanie Tesson, mardi 27 novembre à 20h30.

Le dieu Jupiter a jeté son dévolu sur la vertueuse Alcmène, qui a pris récemment pour époux le général thébain Amphitryon. Ce dernier étant parti à la guerre, Jupiter s’introduit sous ses traits dans la demeure de sa femme, dont il obtient sans peine les faveurs, légitimées par ce subterfuge.
Pour couvrir l’aventure galante de son père Jupiter, Mercure demande à la Nuit de retarder sa course, et il prend quant à lui l’aspect du valet d’Amphitryon, le craintif Sosie, à qui il interdit l’accès à la maison de ses maîtres. Se retrouvant face à son double, Sosie bat en retraite, terrorisé, sans prévenir Alcmène du retour prochain de son époux. Aussi, lorsque le véritable Amphitryon revient du combat pour rendre hommage à sa femme, reçoit-il à sa grande surprise un accueil étonné de celle qui croit l’avoir quitté quelques instants plus tôt...

Une pièce métaphysique

"Sur telles affaires toujours le meilleur est de ne rien dire"

C’est par ces mots que Sosie achève l’Amphitryon de Molière. Ces mots qui scellent l’un des chefs d’œuvre du répertoire français. Tout a été dit entre temps, par un auteur qui alors au faîte de sa carrière, quitte un moment la société des hommes pour s’attaquer aux sphères divines, et va explorer des territoires inédits, aux frontières du surnaturel et de la folie. S’inspirant de la pièce éponyme de Plaute, Molière instille dans l’intrigue d’origine les préoccupations de son siècle, et il y interroge notamment avec une humble sensibilité – non encore passée au moule de la psychanalyse, ni teintée de raisonnements philosophiques – les notions de pouvoir, d’identité et de prédestination. Pièce métaphysique donc, presque sans le vouloir, le divin et l’humain se rencontrant à la faveur d’une situation dont l’un et l’autre deviennent les jouets innocents.

Car il ressort de cet Amphitryon que Jupiter n’est pas plus maître de ses sentiments et de son expérience amoureuse que la pudique Alcmène, emportée par un élan passionné pour son abuseur. Ce dieu qui se fait homme, prend tous les caractères de sa métamorphose et devient le témoin impuissant et sensible des mouvements nouveaux qui se font jour en lui.
Aborder la pièce ainsi que Jupiter et Mercure abordent l’aventure, non en terrain conquis, mais dans un état de disponibilité absolue à ce qui va advenir, donner à chaque événement la possibilité de s’exprimer pleinement, s’offrir à l’imprévu et l’accueillir comme seule certitude, laisser faire l’instant, toutes ces intentions nous ont semblées être la voie la plus fidèle à l’esprit de Molière et un hommage à tout acte créateur.

L'Auteur, Molière

Jean-Baptiste Poquelin dit Molière est baptisé à l’église Saint-Eustache le 15 janvier 1622 à Paris. Né de parents tapissiers au cœur de Paris, il y passe une enfance bourgeoise et cossue. En 1631, son père rachète un office de "tapissier ordinaire de la maison du roi", dont il héritera. À vingt ans, il abandonne ses études de droit pour fonder avec sa maîtresse, la comédienne Madeleine Béjart, ainsi qu’une dizaine d’amis, la troupe de l’Illustre Théâtre. Fuyant Paris et ses énergies récalcitrantes, les jeunes artistes battent la campagne, au Sud de la Loire, cherchant au gré de leurs pérégrinations la protection des seigneurs et puissants du royaume. Jean-Baptiste, qui a pris le nom de Molière, s’approprie durant cette période d’errance initiatique, les techniques et les procédés de la commedia dell’arte. Il compose quelques farces et comédies, que sa troupe et lui jouent sur des tréteaux nomades, et qui remportent les faveurs du public.

De retour à Paris en 1658, il devient le comédien et auteur favori du jeune Louis XIV et de sa cour, pour lesquels il conçoit de nombreux spectacles, en collaboration avec les meilleurs architectes scéniques, chorégraphes et musiciens de son temps. Peintre des mœurs d’une société qu’il côtoie sans s’y mêler, et grand portraitiste de l’humanité, il est considéré comme le maître de la comédie de caractère. Ses pièces portent souvent le nom du personnage ou du défaut qui en est le sujet : Sganarelle, George Dandin, Dom Juan,Tartuffe, Le Misanthrope, L’Avare, Le Malade imaginaire... Pourfendeur des ridicules et des hypocrisies sociales, dans la lignée des auteurs de l’Antiquité, il se fait de nombreux ennemis parmi les courtisans, les médecins, les dévots, et autres représentants de castes soumises à des comportements masqués.

Le Metteur en scène, Stéphanie Tesson

Auteur, metteur en scène et comédienne, Stéphanie Tesson fonde Phénomène et Cie en 1997, après une Maîtrise de Lettres Modernes et une formation à l’ENSATT. Dans le cadre de sa compagnie, elle met en scène Aristophane, George Sand, Musset, Garcia Lorca, Obaldia, Audiberti, Pagnol, Jean-Claude Grumberg, et récemment Aucassin et Nicolette (chantefable anonyme du XIIIe siècle, créée au Théâtre de Poche)...

Auteur, elle monte ses pièces pour jeune et moins jeune public, alternant représentations parisiennes et tournées. Sa passion pour le Moyen Âge la mène à écrire un essai sur La Nef des Fous du peintre Jérôme Bosch (Éditions du Huitième Jour). Elle collabore régulièrement à l’Avant- Scène Théâtre.  Depuis quinze ans, dans le cadre du Mois Molière de Versailles, elle met en vie avec sa troupe, au Potager du Roi, des spectacles-promenades thématiques, qui voyagent ensuite dans les parcs et jardins de France.

Comédienne, elle joue régulièrement depuis sa création en 2000, L’Histoire d’un merle blanc de Musset (mise en scène, Anne Bourgeois).

Depuis janvier 2013 elle codirige le Théâtre de Poche-Montparnasse.

Avec
Jean-Paul Bordes
Benjamin Boyer
Antony Cochin / Yannis Baraban
Odile Cohen
Mathias Maréchal
Guillaume Marquet / Laurent Collard
Christelle Reboul
Nicolas Vaude

Infos pratiques

Amphytrion
Mardi 27 novembre à 20h30

Théâtre Saint-Louis, rue Jean Vilar - Cholet

Tarifs : 27 € ; réduit 25 € ; très réduit 15 €
Infos au 02 72 77 24 24
info-theatre@choletagglomeration.fr
billetterie.cholet.fr

Partager cet article Twitter Facebook Linkedin Google Plus email
Haut de page

Sortir dans le Choletais

Décembre 2018
L M M J V S D
          [1] [2]
[3] [4] [5] [6] [7] [8] [9]
[10] [11] [12] [13] [14] [15] [16]
[17] [18] [19] [20] [21] [22] [23]
[24] [25] [26] [27] [28] [29] [30]
[31]            
Recherche dans l'agenda par thèmes
Recherche dans l'agenda par lieux
Toutes les manifestations

Retrouvez-nous sur Facebook

L'image Instagram

Cholet sur Instagram