Fil d'ariane : Accueil/Actualités/Un été dans les communes/Saint-Cristophe-du-Bois - Partez à la découverte de nos communes

Saint-Cristophe-du-Bois - Partez à la découverte de nos communes

En parallèle de l’aventure Choletais Express, nous vous proposons une découverte du territoire en cheminant à travers les 22 autres communes et communes déléguées de l’Agglomération du Choletais.
Aujourd'hui, partons dans la commune de Saint-Cristophe-du-Bois

A découvrir sur Saint-Cristophe-du-Bois

» Le nom de Saint-Christophe-du-Bois proviendrait de la forêt qui s’étendait de Mortagne-sur-Sèvre à Cholet et dont 7 ha subsistaient sur le cadastre de 1810.
D’après une tradition non confirmée et consignée en 1705, Saint-Maurille, évêque d’Angers, aurait été le fondateur de Saint-Christophe au IVe siècle.
Une légende rapporte également que les premiers habitants de la commune, ayant entrepris l’édification de leur village au lieu-dit La Binaudière, tirèrent un présage de bon augure d’une volée de corbeaux qui s’abattirent sur eux et emportèrent des branchages jusqu’à l’emplacement du bourg actuel.



» Un patrimoine riche est à découvrir à Saint-Christophe-du-Bois :

  • l’ancien prieuré de la Haye, connu dès le XIIe siècle et dédié à Saint-Blaise
  • le Logis de Treize-Vents datant du XVIe siècle
  • la Grange datant des XVIe et XVIIe siècles
  • l’église est aussi à visiter pour y découvrir les oeuvres d’Étienne Audfray. En 2016, le patrimoine christophorien s’est, en effet, enrichi de cinq toiles de l’artiste local, qui ornent son église : Jésus bénissant les petits enfants, Le Christ et Saint-Jean, Blanche de Castille instruisant Saint-Louis, Sainte-Anne instruisant la Vierge et Nativité. Il s’installera à Angers et sera le portraitiste privilégié du clergé et de la bourgeoisie angevine. Il ornera de ses toiles religieuses les églises et chapelles du diocèse. Il décédera à Angers le 22 juillet 1911. L’association Randonnée et Patrimoine Christophoriens met ce peintre en lumière depuis 2011.

Randonnée et patrimoine

Saint-Christophe est le saint patron des voyageurs et des touristes.
Ça tombe bien, c’est en mode touriste que vous pourrez choisir l’un des deux sentiers de randonnées : les Coquelicots (11 km) ou les Éoliennes (16 km). Pas de jaloux, que vous preniez l’un ou l’autre, vous découvrirez deux lieux chargés d’histoire qui passent par l’ancienne voie romaine :

Le Pont de la Rousse
Si vous venez du bourg de Saint-Christophe, vous empruntez la route de campagne, attention aux voitures quand même. Vous passez devant la ferme La Blouère et ça grimpe ! Quelques centaines de mètres plus loin, aux Quatre-Vents, vous descendez ce chemin de terre, bordé de chênes. La végétation est dense, prévoyez de bonnes chaussures. Les deux arches du pont enjambent le ruisseau de la Copechagnière.
Au calme, profitez. Vous n’avez plus qu’à faire demi-tour pour retrouver la civilisation et continuer votre voyage.



La Chapelle Notre-Dame de Pitié
La petite chapelle se dresse à la Proutière, route de la Flèche. Construite en 1689, elle abrite une vieille statue de la Vierge Marie en bois polychrome. Autrefois, on y présentait les jeunes enfants peureux qui tardaient à faire leurs premiers pas.
Alors 11 ou 16 km ?

Pratiques

Informations

Mairie de Saint-Cristophe-du-Bois
31 rue Maréchal Leclerc
49280 Saint-Christophe-du-Bois
Tél. 02 41 56 92 51
Courriel : mairie@saint-christophe-du-bois.fr
Avant de vous déplacer, assurez-vous que les sites énoncés dans cette page sont ouverts !

 

 Article paru dans le Synergences édition spéciale été 2020
Partager cet article Twitter Facebook Linkedin Google Plus email
Haut de page

Soutien aux restaurateurs

Soutien aux restaurants

Consommer à Cholet,
c'est bon pour ma ville

Consommer local à Cholet c'est bon pour ma ville