Fil d'ariane : Accueil/Chaines thématiques/Tourisme/Les sites naturels/L’étang de la Godinière

L’étang de la Godinière

02/02/2012 - Lu 30606 fois
L'étang de la Godinière est situé au nord-ouest de Cholet et s'étend sur 7 ha. Un site caractérisé par l'ouverture de l'espace, où calme et sérénité contrastent avec le cadre sonore dégradé.

A l'origine, l'étang de la Godinière a été créé pour répondre aux besoins en eau des cultures et du bétail. En 1834, une blanchisserie s'installe aux abords de l'étang. En 1855, l'entreprise met en place ses premières machines à vapeur qui utilisent l'eau de l'étang.

L'étang devient patrimoine foncier de la Ville de Cholet en 1870. Devant l'extension de la population et la croissance des besoins en eau non potable, plusieurs lavoirs sont alors raccordés à la Godinière.
En 1958, la construction du barrage de Ribou permet d'assurer la totalité des besoins en eau de Cholet, mais l'étang de la Godinière garde sa vocation de réservoir d'eau pour la blanchisserie et l'agriculture. En 2000, la blanchisserie est définitivement fermée, le plan d'eau n'a plus alors qu'une vocation de loisirs.

En 2003, l'étang est reconnu d'intérêt communautaire local et sa gestion revient à l'Agglomération du Choletais.
L'étang de la Godinière, d'un volume d'eau de 110 000 m3, est alimenté par un affluent du ruisseau de la Ferchaudière, affluent de la Moine, et par les eaux de ruissellement. Son bassin versant*, composé essentiellement de surfaces agricoles et urbaines, présente une superficie de 142 ha.

Ambiance paysagère

C'est un site caractérisé par l'ouverture de l'espace, où calme et sérénité contrastent avec le cadre sonore dégradé.
Les berges offrent tour à tour un aspect "naturel" (colonisation par le roseau, le saule) ou anthropisé (digue, route, bâtiments industriels). Les points d'appel visuel sont , au sud : bâtiments de la blanchisserie, cheminée, pylône de télécommunication ; au nord : bâtiments agricoles, pylônes électriques.

Richesse écologique

L'étang est bordé, excepté au sud, par une végétation caractéristique des berges : peuplement dense d'hélophytes* sur alluvions* minérales, végétation amphibie*. Il présente également une forte potentialité d'accueil pour les espèces migratrices, et on peut y observer des espèces menacées et classées au niveau européen, national, régional et départemental, comme le Campagnol amphibie ou le Flûteau fausse-renoncule.

Usages

L'étang a essentiellement une vocation de loisirs. Des alevinages* sont régulièrement effectués (pratique de la pêche).
La promenade est également pratiquée sur le chemin qui fait le tour du plan d'eau, qui est également raccordé à un sentier de randonnée urbain.

Partager cet article Twitter Facebook Linkedin Google Plus email
Article précédent : L’étang de PéronneArticle suivant : Le lac du Verdon
Haut de page

Sortir dans le Choletais

Décembre 2018
L M M J V S D
          [1] [2]
[3] [4] [5] [6] [7] [8] [9]
[10] [11] [12] [13] [14] [15] [16]
[17] [18] [19] [20] [21] [22] [23]
[24] [25] [26] [27] [28] [29] [30]
[31]            
Recherche dans l'agenda par thèmes
Recherche dans l'agenda par lieux
Toutes les manifestations

Retrouvez-nous sur Facebook

L'image Instagram

Cholet sur Instagram