Fil d'ariane : Accueil/Actualités/Un été dans les communes/Trémentines - Partez à la découverte de nos communes

Trémentines - Partez à la découverte de nos communes

En parallèle de l’aventure Choletais Express, nous vous proposons une découverte du territoire en cheminant à travers les 22 autres communes et communes déléguées de l’Agglomération du Choletais.
Aujourd'hui, partons à dans la commune de Trémentines

A découvrir sur Trémentines

» Le calvaire des rouleaux est un monument emblématique de la commune. Il a été érigé à l’occasion d’une mission paroissiale entre 1931 et 1934, sous l’impulsion du curé Gustave Chesné. Haut de 10m, l’édifice est constitué d’un assemblage de cinq piliers formés de 20 rouleaux de granit. Au sommet est posée une mappemonde d’environ 2,50m de diamètre surmontée du Christ sur la croix.

» La première église dédiée à Saint-Euvert fut fondée au XIe siècle et fut en partie détruite après la Révolution. En 1851, il est décidé d’en ériger une nouvelle, de style néogothique. À la suite de cette reconstruction, un clocher est ajouté de 1863 à 1868. Paul Bodet, l’horloger local, réalisera le remplacement de l’horloge, et les trois cloches de l’édifice seront bénies par Monseigneur Félix Fruchaud, natif du village.

» Un acte daté du 17 novembre 1850 atteste de l’acquisition de l’ancien prieuré par la Municipalité, qui en fait sa première mairie. À partir de cette année, l’ancien prieuré accueillera également l’école de garçons et le logis de l’instituteur. Au cours du XXe siècle, après le déménagement de la mairie et de l’école, le bâtiment sera divisé en plusieurs espaces abritant des salles paroissiales et associatives.

» Autour de l’an mille, la motte féodale accueille un château fort dit de la Forêterie qui surplombe l’Èvre par des ravins très accidentés et inaccessibles.
En contrebas, un barrage construit sur la rivière permettait d’inonder la vallée en cas d’invasion.
Aujourd’hui subsiste un pont dormant avec deux arches ogivales en granit enjambant des douves sèches de 15m de large. Une cour hexagonale est encore visible, elle présente à chaque angle les traces de huit tours.

» Le vieux pont est l’un des plus anciens vestiges encore visible dans la commune. Difficile de déterminer l’année de sa construction, mais un acte daté de 1300 atteste de la présence d’un édifice enjambant l’Èvre en ce lieu. Long d’une dizaine de mètres, cet ouvrage en pierres est formé de deux voûtes en arcs brisés. Depuis 1840, le franchissement du ruisseau se fait principalement par le pont Barreau, construit en parallèle du plus ancien.

» Inscrit au patrimoine culturel depuis le 2 mai 2003, le menhir du Pré de la Chapelle (ou de la Grande Vernière) est séparé de ses "voisins", le menhir de la Pierre Fiche (ou de Pierre Fritte ou de la Pierre qui Tourne ou de Parchambault) et le tumulus de Parchambault, par le petit ruisseau de l’Èvre. La pierre mesure 2,20m de haut, plus d’un mètre de large et plus de 50 cm d’épaisseur.

Pause après la rando

Vous venez de terminer le circuit Èvre et Coteaux : 4h de marche, 16km dans les jambes.

Vous méritez bien une pause ? Il est 16h30.
Vous avez passé une bonne journée et vous aimeriez prolonger la soirée.

Solution 1 : vous avez de bons restes de pique-nique (et oui, en général, vous prévoyez large), quelques bouteilles au frais, vous avancez en voiture à Trem’Lait pour compléter votre dîner improvisé : yaourts bio, fromage blanc, beurre. Ça tombe bien, on est vendredi* !

Solution 2 : comme vous êtes super organisé, vous vous rendez à Trem’Lait récupérer votre Baluchon fermier. Votre commande en ligne a été validée avant mardi minuit : rillettes de veau de jersiaises, votre sélection de légumes de saison à croquer, des yaourts bio aux arômes naturels et quelques fruits à déguster… Hum !
Alors cette soirée ? Tous les ingrédients sont réunis pour un apéro dînatoire au Parc des Hameaux de l’étang. Vous appréciez le soleil qui se couche tout en dégustant des produits frais et locaux. Un joli concert de grillons et de grenouilles donne un air de Fête de la Musique.
Les enfants, eux, préfèrent sauter de rocher en rocher à côté des tables de pique-nique. Ils sont infatigables !

*Trem’Lait est ouvert le vendredi de 16h30 à 19h. Fermeture la dernière semaine de juillet et les deux premières d’août.

Pratiques

Informations

Mairie de Trémentines
1 rue d’Anjou - 49340 Trémentines
Tél. 02 41 62 55 25 - Courriel : mairie@trementines.com
Avant de vous déplacer, assurez-vous que les sites

Marché

Chaque mercredi - De 8h à 13h
Place Hubert Cassin

Camping

Camping à la ferme Le Garotin - Les Garotins
Tél. 02 41 62 72 43 ou 06 98 04 92 99

Ecopâturage

Des animaux (moutons, chèvres, etc.) entretiennent
le bassin de la Bréchotière et celui du Balançon.

 

 Article paru dans le Synergences édition spéciale été 2020
Partager cet article Twitter Facebook Linkedin Google Plus email
Haut de page

Consommer à Cholet,
c'est bon pour ma ville

Consommer local à Cholet c'est bon pour ma ville

Maison de l'Orientation

Maison de l'Orientation