C vos questions. Février 2023

C vos questions

08/02/2024 - Lu 2522 fois

Gilles Bourdouleix, Maie de Cholet, Président de Cholet Agglomération

Bonjour.
Comme il est de tradition maintenant, nous nous retrouvons pour répondre à des questions des Choletais. Aujourd'hui, nous avons deux questions.

La première, qui est une question de Quentin Ménard.

"Le futur Palais des Sports pourra-t-il être converti en salle de concert au besoin, comme l'Antarès au Mans ? Et qu'en est-il du projet de la Salle des Fêtes ?"

Alors oui, le Palais des Sports que nous allons construire, qui sera en priorité dédié à Cholet Basket, le club qui est en résidence, club professionnel, qui a besoin d'une salle en permanence.
Mais si nous avons besoin, à un moment donné, d'organiser d'autres manifestations, ça peut être des manifestations sportives, ça peut être aussi des manifestations culturelles avec une jauge qui sera autour de 6000 places, nous pourrons bien sûr adapter la salle pour ce type de manifestations. C'est l'intérêt aussi d'avoir un site polyvalent.

Concernant la Salle des Fêtes, nous avons suspendu le projet parce que nous étions dans une période un petit peu tendue budgétairement, avec la crise de l'énergie, la hausse de l'énergie, et nous avons mis l'accent sur le projet de cuisine centrale qui, qui nous ont obligés à un certain nombre d'aménagements qui n'étaient pas prévus.

Mais la Salle des Fêtes reste d'actualité.
Nous allons relancer dans les tous prochains mois un projet, un concours, en prévoyant de construire la Salle des Fêtes sur le site face au Parc de Moine.

J'ouvre une parenthèse. J'ai lu des commentaires de l'opposition que je trouve totalement ahurissants, où il est question de mettre la Salle des Fêtes avec le Parc des Expositions, de transformer la Salle des Fêtes, ce qui est aujourd'hui la Salle des Fêtes qui serait rasée ainsi que le parking pour agrandir le Parc de Moine.

Alors soyons sérieux, on a la chance d'avoir un magnifique Parc de Moine en plein coeur de ville. Il est largement suffisant. Au delà de la Salle des Fêtes, il y a le site parking qui est indispensable les jours de marché ; indispensable quand il y a des activités à Glisséo.
Et puis indispensable aussi pour les fêtes foraines, ne l'oublions pas, deux fois par an. Et puis la Salle des Fêtes placée là, c'est le coeur où bat tout le Carnaval.
Chaque année, tout se déroule à partir de la Salle des Fêtes, donc il est indispensable d'avoir un bâtiment à cet endroit et surtout ne pas aller s'encombrer sur le même site avec un palais omnisports, un parc des expositions, une salle des fêtes.

Deuxième question qui est posée par Fouad Riad :

"Qu'en est-il du projet de la gare avec la passerelle également ?" Ce monsieur habite rue Henri-Cousseau. "Le projet de faire évoluer ce quartier vers du résidentiel est-il d'actualité ? Il y a des vieux entrepôts à l'abandon. Il manque de logements à Cholet. Je trouve cela dommage", nous dit-il.

Il a raison. La passerelle, problématique, on ne savait pas depuis des années qui en était propriétaire, la SNCF ou la Ville.
On s'oriente aujourd'hui vers une décision du tribunal administratif qui donnerait plutôt la propriété à la SNCF. Donc on va voir. Cela étant, on ne va pas se battre non plus avec la SNCF, il faut que nous avancions.

J'ai eu l'occasion, au mois d'octobre de rencontrer le président de la SNCF qui est très ouvert et qui d'ailleurs viendra sans doute après l'été, faire une visite sur le terrain à Cholet.

Et puis bien sûr, il y a tous les aménagements qui sont en cours. Vous avez pu remarquer que l'avenue Leclerc, actuellement, il y a des constructions importantes, des immeubles. Nous avons besoin de logements. L'économie se développe. Thales va augmenter de 800 à 1000 salariés dans les toutes prochaines années et d'autres entreprises aussi.
D'autres entreprises arrivent.

Ça montre notre dynamique économique. Nous avons besoin de logements, donc toute la partie qui est au-delà de la voie ferrée, quand on va vers le nord, sera réhabilitée au fur et à mesure. Il y a un projet important déjà qui est en cours et plus nous allons faciliter l'accès du sud au nord de la voie ferrée, plus nous pourrons utiliser ces sites pour construire, pour aménager des logements, pour pouvoir ainsi apporter plus de population.

Et c'est tellement vrai que nous réfléchissons par exemple aujourd'hui à une nouvelle école dans ce quartier pour répondre aux besoins des jeunes ménages qui s'y installeraient.

Donc vous voyez encore beaucoup de projets, beaucoup de choses à construire à Cholet et beaucoup de travail tous ensemble, à l'écoute aussi de nos concitoyens.

Merci à vous.