Fil d'ariane : Accueil/Actualités/Infos Culturelles/[Quelle histoire !] Entre-deux-guerres : la Mi-Carême encourage la natalité

[Quelle histoire !] Entre-deux-guerres : la Mi-Carême encourage la natalité

Archives - Cet article date de plus de 6 mois
Dans les années 1930, le souci de repeupler la France s'impose dans toutes les couches de la société.

La baisse de la natalité et l'hécatombe de la première guerre mondiale suscitent, dans les années 30, l'inquiétude des pouvoirs publics.
Le souci de "repeupler la France" s'impose dans les esprits, relayé par les associations catholiques. On compte sur les Françaises pour mettre au monde les enfants dont le pays a besoin. La France traverse alors une période de crise économique et de chômage. L'idée que les femmes puissent demeurer au foyer à materner fait plus que traverser les esprits.

Les thèmes des chars de la Mi-Carême sont souvent en lien étroit avec l'actualité et les préoccupations de l'époque. Il n'est donc pas étonnant que le défilé de 1931 se fasse l'écho de cette préoccupation du repeuplement. Cette année-là, un groupe et un char, portant des noms très semblables, défilent ensemble : "les artisans du repeuplement" et repeuplement et repopulation". Pour autant il ne faut pas confondre les deux. Le premier se rapporte aux rivières et est représenté par de beaux spécimens de la pisciculture. Le second concerne bien le repeuplement du pays. Il s'agit d'un beau char en forme de panier fleuri rempli de bambins aux joues roses. Ensemble qui obtient tout au long du défilé de la Mi-Carême un succès bien réel et qui gagne le premier prix du concours carnavalesque.
Reste à savoir si la stratégie a fonctionné...

Sources : Archives municipales de Cholet, 1J53

"Les artisans du repeuplement", 1931

 

"Repeuplement et repopulation", 1931

 

Partager cet article Twitter Facebook Linkedin Google Plus email
Haut de page

Soutien aux restaurateurs

Soutien aux restaurants

Consommer à Cholet,
c'est bon pour ma ville

Consommer local à Cholet c'est bon pour ma ville