Fil d'ariane : Accueil/Actualités/l'actualité/Lys-Haut-Layon : deuxième pôle de centralité

Lys-Haut-Layon : deuxième pôle de centralité

Le Vihiersois a connu beaucoup de changements ces dernières années, des changements synonymes de montée en puissance, puisque Lys-Haut-Layon, et, dans le même temps, sa ville centre Vihiers, sont appelés à devenir le point de ralliement de services décentralisés de l'Agglomération du Choletais.

Trois projets structurants

Le 1er janvier 2017, la commune nouvelle de Lys-Haut-Layon, une des premières communes nouvelles du département de Maine-et-Loire, rejoignait l’Agglomération du Choletais (AdC) et devenait, de fait, la deuxième commune la plus importante de l’AdC, en superficie de territoire comme en nombre d’habitants. Un statut que Gilles Bourdouleix, président de l’AdC, et les élus de l’agglomération ont souhaité conforter en faisant de Lys-Haut-Layon, un 2e pôle de centralité.

"Le dernier mandat a été un peu particulier puisque la 1ère partie a consisté à transférer la très, très grande majorité des compétences vers la communauté de communes, puis de celle-ci vers la commune nouvelle de Lys-Haut-Layon, résume Philippe Algoët, maire de Lys-Haut-Layon et vice président de l’AdC. Puis la 2e  partie a été consacrée à rediriger l’action municipale sur les communes déléguées et lancer les grands projets, structurants, que sont l’agrandissement de la mairie, la bibliothèque et la piscine de Vihiers. Ces trois projets serviront le pôle de centralité que Lys-Haut-Layon est appelé à devenir." Outre la mairie qui, donc, accueillera des services décentralisés de l’AdC, la bibliothèque comportera une partie municipale "et une partie intercommunale, qui constituera un point secondaire de la bibliothèque de Cholet, précise Philippe Algoët. Quant à la piscine, elle remplira complètement son rôle d’éducation à la natation. Toutes ces structures correspondent à un bassin de vie de 20 000 habitants" conclut l’élu.

Une mairie taillée pour Lys-Haut-Layon

Cette extension était devenue nécessaire, la mairie de Vihiers se révélant trop exiguë pour accueillir l’ensemble des services de la commune nouvelle de Lys-Haut-Layon ainsi, qu’à terme, les services décentrés de l’AdC. Le projet retenu préserve l’ancien bâtiment et prévoit une extension qui abritera la salle du conseil, la salle des mariages, le hall d’accueil, le poste de police municipale et la salle des commissions.

"Il fallait adapter la mairie à la commune nouvelle, avoir une unité de lieu pour les personnels. Les services s’étoffent, c’est propre à la commune nouvelle, précise Philippe Algoët. Cette nouvelle organisation s’articule avec les maisons de service au public que vont devenir les mairies déléguées, qui recevront le label France Service. Elles proposeront des permanences pour l’aide à la constitution de dossiers. C’est une vraie plus-value face à la dématérialisation."

Débutés en février 2019, les travaux doivent s’achever en janvier 2020. Le coût prévisionnel du projet est de 1 800 000 €. Il fait l’objet d’une subvention au titre de la Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux (DETR) d’un montant de 158 675 €.

Lysséo, dans la continuité de Glisséo

Il s’agit sans doute de l’équipement le plus attendu des Vihiersois. Le coût des travaux à entreprendre sur l'ancienne piscine était d'environ 3 millions d'euros et la commune nouvelle avait ainsi lancé l’étude de construction d’un nouvel équipement. Un projet que l’AdC a repris à son compte une fois Lys-Haut-Layon intégrée. En effet, la collectivité se devait de disposer d’un second équipement pour diriger les élèves des écoles et collèges de l’est du territoire. Le projet définitif, qui a pris une autre dimension puisqu’imaginé pour un plus grand nombre d’utilisateurs, "est porté par l’AdC et Lys-Haut-Layon participe à hauteur de trois millions d’euros" précise le maire de la commune nouvelle.

Baptisé Lysséo, en référence, d'une part, au complexe choletais Glisséo et, d'autre part, au Lys, le ruisseau vihiersois, celui-ci comprend trois bassins : un de compétition avec cinq couloirs ; un bassin d'apprentissage et la pataugeoire de 40 m2 pour les 0 à 4 ans. Le complexe aquatique comprendra une partie détente avec sauna et hammam et également une plage et un espace de jeux d'eau extérieurs. La piscine sera chauffée grâce au réseau de chaleur de l'entreprise de méthanisation.
"Les travaux ont démarré à la mi-octobre pour une livraison au printemps 2021, indique Philippe Algoët. Il s’agit d’un vrai service qui sera rendu à la population jeune dans le cadre de l’apprentissage de la natation. Jusqu’à maintenant, les créneaux d’apprentissage étaient fixés à partir du printemps et étaient dépendants du temps. L’arrivée d’un tel complexe aquatique laisse évidemment libre cours à une utilisation plus ambitieuse".

Le budget global de Lysséo est de 11 000 000 €. S’agissant d’un équipement communautaire, le coût de fonctionnement, comprenant 11 à 12 salariés, sera supporté par l’AdC.

Un nouvel élan pour la bibliothèque

Intégrée au réseau des bibliothèques du Choletais, celle de Lys-Haut-Layon avait besoin de s’agrandir pour répondre aux attentes des Vihiersois – "la fréquentation a explosé" précise Philippe Algoët –, tout simplement parce que les communes déléguées ne disposent pas, chacune, d’un relais lecture ou d’une bibliothèque, comme c’est le cas dans les autres communes de l’AdC.

"L’objectif est de donner un nouvel élan à la bibliothèque, pour qu’elle soit agréable, indique l’élu. Nous allons augmenter l’offre de lecture. Cette bibliothèque aura des antennes à Tigné et aux Cerqueux-sous-Passavant comme c’est le cas actuellement, ainsi qu'à Nueil-sur-Layon". "Nous souhaitons également développer le lien entre les écoles et la bibliothèque", poursuit-il.

Le futur bâtiment comprendra une extension de la bibliothèque au rez-de-chaussée avec une entrée principale qui se fera par la rue Lenepveu, à la place de l'actuel parking, où sera installé un abri à vélos. La surface de la bibliothèque sera d'environ 300 m2, avec une grande salle séparée en plusieurs espaces. À noter que l’AdC, dans le cadre du contrat régional, a inscrit une participation de 750 000 € pour ce projet.

En attendant la fin des travaux, la bibliothèque a trouvé refuge rue Girardeau-Baranger, dans les locaux de l'ancienne communauté de communes.

Culture, habitat et environnement, trois autres domaines de coopération

Au-delà de ces trois grands projets, la coopération entre Lys-Haut-Layon et l'Agglomération du Choletais s'exerce dans d'autres domaines. La culture, notamment, avec "un partenariat fort entre le service Culture de Lys-Haut-Layon et le Jardin de Verre, précise Philippe Algoët. Nous avons quatre spectacles par an, délocalisés à Tigné, Trémont, Nueil-sur-Layon et Vihiers plus, désormais, un spectacle du nouveau festival de l’AdC : Colombine". Côté cinéma – puisque Lys-Haut-Layon dispose d'une salle dédiée au 7e art, le Ciné'fil – un partenariat est en cours de développement avec le 400 Coups, d'Angers, pour proposer une offre art et essai en plus de la programmation habituelle vihiersoise. Enfin,"il y a une vraie tradition de théâtre amateur dans le Vihiersois, ajoute l’élu. La commune nouvelle a ainsi racheté le théâtre de Nueil-sur-Layon, qui n'était pas municipal, "avec la volonté de l'améliorer. Mais il manque à Vihiers un vrai lieu dans ce domaine. C'est une idée que nous avons dans la tête".

Dans le domaine de l’habitat, Lys-Haut-Layon travaille désormais avec Sèvre Loire habitat. Deux projets de quatre logements sociaux ont été lancés à Tigné et aux Cerqueux-sous-Passavant. "Mais nous avons besoin de logements pour les seniors, de logements "vivre son âge". C’est un vrai beau sujet d’aménagement du territoire".

Enfin, les Vihiersois devraient pouvoir également mesurer l’apport de l’AdC dans les années à venir en matière d’assainissement et de traitement des déchets à travers, tout d’abord, la modernisation de certaines stations d’épuration, celle du Voide semblant être la première sur la liste. Lys-Haut-Layon dispose également d’une déchetterie qui était devenue intercommunale avec la création de la communauté de communes. Celle-ci ne répond plus aux nouvelles normes, ce qui engage "le projet d’une nouvelle grande déchetterie dans les cinq à six ans", conclut le maire de Lys-Haut-Layon.

Article publié dans Synergences Hebdo n°537
Partager cet article Twitter Facebook Linkedin Google Plus email
Haut de page

Cholet Coeur de Ville

Cholet coeur de ville

Sortir dans le Choletais

Décembre 2019
L M M J V S D
            [1]
[2] [3] [4] [5] [6] [7] [8]
[9] [10] [11] [12] [13] [14] [15]
[16] [17] [18] [19] [20] [21] [22]
[23] [24] [25] [26] [27] [28] [29]
[30] [31]          
Recherche dans l'agenda par thèmes
Recherche dans l'agenda par lieux
Toutes les manifestations