Fil d'ariane : Accueil/Actualités/l'actualité/Des travaux sur le barrage de Péronne

Des travaux sur le barrage de Péronne

Afin de supprimer une fuite sur le barrage de Péronne, la direction de l’Environnement de l’Agglomération du Choletais réalise actuellement des travaux sur l’ouvrage.

Un site à vocation environnementale

Le barrage de Péronne est un ouvrage en remblai compacté de classe C (hauteur 7,50 m, longueur 250 m), localisé au travers du cours d’eau du Trézon, sur la commune de Chanteloup-les-Bois et créant ainsi un étang d’une surface de 25 hectares et d’un volume de 700 000 m³.

Initialement aménagé afin de pourvoir la ville de Cholet en eau industrielle, ce site a aujourd’hui une vocation environnementale en assurant le soutien d’étiage au Trézon et en entretenant une grande diversité biologique (Zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique, réserve de faune sauvage). La retenue sert également à des usages récréatifs (pêche et randonnée pédestre).

Toutefois, ces usages sont aujourd’hui perturbés par la vidange involontaire de la retenue en raison de l’existence d’une fuite au niveau d’un ancien canal de vidange. Cette fuite se traduit par un abaissement incontrôlé de la côte du plan d’eau en période estivale. Cette fuite peut également engendrer une érosion interne et mettre en péril la stabilité de l’ouvrage et de la route passant dessus.

Des travaux de réparation

Afin d’éviter une aggravation de cette fuite et de son impact sur la structure du barrage, la côte du plan d’eau a été abaissée de 1,75 m par rapport à son niveau complet. Une étude diagnostic et un programme de travaux ont été ensuite réalisés à partir de 2018 afin de procéder à la réparation de l’ouvrage. Ainsi, au cours de ce dernier trimestre 2020, le barrage fait l’objet de travaux. Un édifice provisoire en rive droite (au niveau de la zone de stationnement) va être créé afin de mettre une partie de l’ouvrage hors d’eau. L’ancienne galerie de régulation, aujourd’hui désaffectée, va être démontée. L’ouvrage va être alors ouvert sur une largeur de 20 m et une épaisseur de 7 m (environ jusqu’au milieu de la chaussée) afin de reconstituer les différentes couches de remblai (dont les couches d’argile) constituant le barrage. Le parement côté étang sera ensuite reconstitué afin de redonner à l’ouvrage son aspect d’origine.

Ces travaux se dérouleront donc sans vidange de la retenue et dès la reconstitution du parement amont, le batardeau sera supprimé et l’étang pourra de nouveau se remplir au gré de la pluviométrie.

Les travaux, sauf imprévus ou aléas climatiques, devraient se terminer avant la fin du premier semestre 2021.

 

Article paru dans le Synergences Hebdo N°562
Partager cet article Twitter Facebook Linkedin Google Plus email
Haut de page

Soutien aux restaurateurs

Soutien aux restaurants

Brèves

Toutes les brèves

Consommer à Cholet,
c'est bon pour ma ville

Consommer local à Cholet c'est bon pour ma ville