Fil d'ariane : Accueil/Chaines thématiques/Tourisme/Les sites naturels/Le lac du Verdon

Le lac du Verdon

02/02/2012 - Lu 35540 fois
Le lac du Verdon, plan d'eau artificiel situé sur le cours de la Moine, se partage entre les communes de Maulévrier, la Tessoualle et Saint-Pierre-des-Echaubrognes. Il s'étend sur une superficie de 220 ha, pour un volume de 14 millions de m3, correspondant à la cote de retenue normale du barrage qui est de 105 m N.G.F.

La longueur du lac est d'environ 6 km, avec une largeur variant de quelques dizaines à quelques centaines de mètres.
Le bassin versant du lac au droit du barrage s’étend sur 7 300 ha.

Historique

Le barrage du Verdon a été construit de 1977 à 1979 sur le cours de la Moine, avec un double objectif :

  • la sécurité de l'alimentation en eau potable de l'agglomération choletaise (l'usine de traitement des eaux se situe en sortie de la retenue de Ribou située en aval du Verdon),
  • le soutien d'étiage de la Moine.

Le barrage a été mis en eau durant l'hiver 1979-1980.
Dans le cadre de l'inspection et de la surveillance des barrages intéressant la sécurité publique, une vidange de la retenue a lieu tous les 10 ans.

Ambiance paysagère

Les paysages du lac du Verdon sont caractérisés à l'ouest par une grande ouverture permettant des vues lointaines sur un environnement à dominante agricole, où les haies bocagères structurent les plans et où apparaissent quelques points d'appel visuel rappelant la proximité de Cholet.
La partie Est du lac présente une topographie plus marquée, une densité de végétation supérieure qui lui confèrent un aspect plus naturel.

Richesse écologique

Le site possède un observatoire qui sert de support à des animations pédagogiques.
Il présente des intérêts ornithologique et halieutique forts. Le lac est un lieu privilégié de nourrissage et de repos pour les anatidés (ex. : Fuligule morillon), les limicoles (ex. : Chevalier culblanc) de passage, et plusieurs espèces de passereaux nordiques ont été observées en hiver. Les variations du niveau de l'eau entraînent l'apparition de pelouses rases favorables aux oiseaux herbivores.

Usages

Les usages sont multiples et variés :

  • pratique de la pêche depuis le bord du plan d'eau (pêche en bateau interdite),
  • planches à voile (autorisée du 15 mars au 15 novembre),
  • régates, autorisées à titre exceptionnel,
  • ornithologie,
  • pompages agricoles pour l'irrigation des cultures,
  • un itinéraire de randonnée permet de faire le tour du lac. Un autre sentier relie le barrage de Verdon au lac de Ribou, et au-delà, à la ville de Cholet via la vallée de la Moine.

Un arrêté préfectoral interdit la chasse, la baignade ainsi que toute circulation motorisée autour du lac.

Partager cet article Twitter Facebook Linkedin Google Plus email
Article précédent : L’étang de la GodinièreArticle suivant : Le lac de Ribou
Haut de page

Mon espace citoyen

Mon Espace Citoyen

Sortir dans le Choletais

Novembre 2018
L M M J V S D
      [1] [2] [3] [4]
[5] [6] [7] [8] [9] [10] [11]
[12] [13] [14] [15] [16] [17] [18]
[19] [20] [21] [22] [23] [24] [25]
[26] [27] [28] [29] [30]    
Recherche dans l'agenda par thèmes
Recherche dans l'agenda par lieux
Toutes les manifestations

Retrouvez-nous sur Facebook