Fil d'ariane : Accueil/Chaines thématiques/Urbanisme/Le Plan Local d'Urbanisme - PLU/L'environnement et les espaces verts

L'environnement et les espaces verts

28/03/2006 - Lu 40166 fois
Le Plan Local d'Urbanisme - Diagnostic sur l'environnement et les espaces verts

L'originalité de notre territoire repose sur un très grand nombre d'espaces naturels de qualité à proximité immédiate de la ville.

Une vingtaine de sites a été recensée. Certains présentent un intérêt régional comme l'étang des Noues, les Landes du Chêne Rond au Puy Saint Bonnet, le lac du Verdon et l'étang de Péronne.
Le bilan patrimonial de la commune est remarquable puisque, sur 9 500 ha inventoriés (1,3% de la surface départementale), ont été identifiés 36% des genres végétaux sauvages de l'Anjou, 70% des mammifères, 64% des reptiles, 47% des amphibiens, 74% des oiseaux et 72% des odonates (ordre d'insectes comprenant les libellules).

La trame bocagère

Le territoire de Cholet est situé au cœur du bocage des Mauges*. Ce paysage contribue fortement à l'identité du territoire et à la qualité du cadre de vie. Le linéaire sur la commune est estimé à environ 300 km. 73 km supplémentaires nécessitent des replantations. Ce paysage a en effet subi des transformations au fil du temps liées notamment à la mécanisation, à l'évolution des systèmes de production et aux restructurations parcellaires de l'espace agricole.

Les espaces verts urbains

Avec 533 ha, Cholet est très bien pourvue en espaces verts, comparée à d'autres villes de même importance. Ils occupent 6 % du territoire communal. On en compte environ 100 m2 par habitant.
Dans la ville, ils permettent de trouver un équilibre entre le minéral (habitations, voiries, parkings…) et le végétal. Les parcs, mais aussi les alignements d'arbres, les espaces alternés d'ombre et de soleil estompent le sentiment de densité urbaine. Leur fonction sociale est importante, ils constituent des espaces de convivialité et de rencontre.
Végétaliser la ville, c'est rapprocher la nature des lieux de vie, c'est aussi tenter de recréer des liaisons entre les espaces verts intra-muros et les campagnes périurbaines.

* Paysage formé de prés, enclos par des levées de terre plantées d'arbres. A l'origine, il visait à organiser l'économie rurale en parcellisant les terres, mais également à gérer la ressource en eau. Création de l'homme, il est devenu une réalité écologique car les réseaux de haies constituent de véritables écosystèmes, d'où l'intérêt de veiller à sa préservation et à sa reconstitution pour la richesse biologique.
Extrait de "Les Mauges en marche", "Loire et bocage", édité par Carrefour des Mauges.

Les espaces verts

  • 42% sont des espaces verts ouverts au public et ont une vocation de loisirs (parcs et jardins, squares, espaces naturels aménagés et jardins familiaux),
  • 30% sont des plantations d'accompagnement (voiries, bâtiments publics, habitations, industries et commerces…),
  • 25% sont des équipements sportifs.
Partager cet article Twitter Facebook Linkedin Google Plus email
Haut de page

Sortir dans le Choletais

Janvier 2020
L M M J V S D
    [1] [2] [3] [4] [5]
[6] [7] [8] [9] [10] [11] [12]
[13] [14] [15] [16] [17] [18] [19]
[20] [21] [22] [23] [24] [25] [26]
[27] [28] [29] [30] [31]    
Recherche dans l'agenda par thèmes
Recherche dans l'agenda par lieux
Toutes les manifestations

Mon espace citoyen

Mon Espace Citoyen