Fil d'ariane : Accueil/Chaines thématiques/Urbanisme/Les grands projets/Le pôle Environnement

Le pôle Environnement

28/03/2006 - Lu 56901 fois
La nouvelle station d'épuration a été progressivement mise en eau de juillet à décembre 2001
Les grands projets pour le XXIème siècle

L'épuration des eaux usées de l'agglomération choletaise, dont la collecte est assurée par un réseau d'assainissement partiellement unitaire, est aujourd'hui réalisée par une unité construite dans les années 50 : la station d'épuration Saint Antoine.

La pollution à traiter est d'origine domestique et industrielle ; cette dernière étant constituée, pour l'essentiel, des rejets de trois abattoirs de la zone industrielle Nord de l'agglomération.

Face aux nouvelles exigences de la directive européenne en matière de qualité du rejet dans la Moine (en particulier vis-à-vis de l'azote et du phosphore), à l'augmentation du flux polluant à traiter et aux nuisances diverses associées à l'exploitation de l'outil existant, la Ville de Cholet a décidé de reconsidérer son dispositif épuratoire, de construire une nouvelle unité de traitement sur un terrain situé plus à l'écart de l'agglomération, et d'y acheminer les effluents par pompage à partir du poste de transfert de Saint Antoine à créer.

La Ville de Cholet, soucieuse d'améliorer la qualité des eaux de la Moine, a signé en juillet 1998, un contrat d'agglomération avec l'Agence de l'Eau Loire-Bretagne, fixant, pour les années 1998 à 2001, un échéancier de travaux d'un montant de 30,49 millions d'euros.

Amélioration de la qualité des eaux de la Moine

Rappel du contexte réglementaire français :

Le décret 94-465 du 3 juin 1994 et ses arrêtés du 22 décembre 1994 relatifs à l'assainissement des eaux usées urbaines (transcription de directive européenne sur les eaux usées), ont été complétés par les recommandations du Ministère de l'Environnement publiées le 12 mai 1995. Elles conduisent désormais à appuyer la programmation pluriannuelle des travaux réalisés par une collectivité sur un projet intégrant :

  • une approche globale de la réduction des pollutions prenant en compte le couple "réseau/station",
  • la prise en compte du temps de pluie, dans une démarche progressive, pragmatique et financièrement acceptable,
  • la fiabilité des fonctionnements des équipements de transfert et de traitement des effluents.

Définition du programme de travaux structurants :

Les actions structurantes consistent à réduire l'incidence directe de la surcharge du réseau d'assainissement par temps de pluie sur le milieu naturel et à assurer un traitement des effluents comatible avec les objectifs de qualité.

Les actions structurantes sont définies comme suit :

  • Réduction de la charge polluante industrielle, par obligation faite à chaque abattoir de s'équiper d'un dispositif de pré-épuration physico-chimique ;
  • Déconnexion des 3 abattoirs de l'actuel réseau d'assainissement communal grâce à la mise en place d'une conduite spécifique d'acheminement des effluents industriels pré-épurés vers le poste de transfert de Saint Antoine ;
  • Construction de bassins d'orage sur le réseau d'assainissement unitaire et sur le site de la station d'épuration, en vue d'intercepter, puis de traiter les surdébits consécutifs aux événements pluvieux les plus fréquents ;
  • Construction d'une nouvelle station d'épuration ;
  • Valorisation des boues par voie d'épandage en agriculture.

Les caractéristiques de la station d'épuration des Cinq Ponts :

Plan de la station d'épuration des cinq pontsElle aura une capacité de 116 000 Equivalent-Habitants pour le traitement de l'eau et de 190 000 Equivalent-Habitants pour le traitement des boues (réception des boues industrielles) avec les normes de rejet DBO 25 mg/l, DCO 90 mg/l, MES 30 mg/l, Azote (NGL) 10 mg/l, Phosphore (PT) 1 mg/l.

Son dimensionnement permet d'accueillir les eaux usées des communes riveraines. Les eaux de la commune de la Tessoualle seront traitées à la station d'épuration des Cinq Ponts. Pour atteindre ces normes, la station d'épuration est composée notamment :

D'un poste de transfert des eaux usées à Saint Antoine, d'une capacité de 2 075 m3/h,
D'une filière eau avec :

  • un prétraitement dégrillage, dessablage, déshuilage et décantation primaire lamellaire ;
  • un bassin tampon de 4500 m3 divisé en 2 compartiments pour le temps sec et le temps de pluie ;
  • un traitement biologique suivant le principe des boues activées avec deux bassins de 11850 m3 chacun et deux clarificateurs de 43,50 m de diamètre,

la station est conçue de telle sorte que les prétraitements et le traitement biologique soient effectués sur deux files identiques et parallèles dimensionnées pour recevoir chacune la moitié de la charge polluante et limiter les conséquences de l'arrêt momentané d'un des ouvrages (respect de la fiabilité prescrite par les normes européennes).

D'une filière boues :
Après épaississement, les boues primaires, biologiques et industrielles sont dégradées dans deux digesterus anaérobies pendant 21 jours, puis déshydratées par centrifugation. La digestion des boues entraîne la production de biogaz qui est réutilisé pour réchauffer les boues.
Les boues déshydratées sont alors stockées dans deux silos, d'une capacité totale équivalente à 6 mois de production, et utilisées en épandage agricole.

Intégration dans le site :

L'intégration du poste de transfert de Saint Antoine et de la station d'épuration des Cinq Ponts dans leur environnement a fait l'objet d'une attention particulière :

  • les équipements bruyants sont installés dans des locaux insonorisés,
  • les sources d'odeurs sont regroupées, confinées et désodorisées, avec un traitement qui permet de limiter les rejets gazeux aux valeurs limites suivantes : H2s<50 µg/m3, Dérivés soufrés totaux < 50 µg/m3, Amnoniac < 50 µg/m3, Dérivés azotés totaux < 100 µg/m3,
  • les haies bocagères existantes sont conservées et mises en valeur, la mare existante est aménagée.

Enfin, pour donner une valeur pédagogique à ce projet, la Ville de Cholet a souhaité la mise en place d'un circuit de visite destiné au public scolaire.

Les caractéristiques du chantier :

Le chantier, d'une durée globale de 22 mois, comprend une phase études de 8 mois. Pendant cette période, 8500 m3 de béton et 680 tonnes d'armatures seront mis en oeuvre. La mise en eau résiduaire interviendra alors durant le premier semestre 2001. Puis, une période de mise au point de 6 mois, ainsi qu'une période de 12 mois d'observation permettront une réception progressive des installations, qui s'achèvera fin 2002.

Dans le cadre de ces travaux, la Ville de Cholet a souhaité la mise en place de 6 contrats d'insertion permettant aux personnes embauchées sur le chantier d'acquérir une compétence professionnelle les mettant en situation d'employabilité sur le marché du travail.

Les partenaires :

Pour la réalisation de ces travaux, la Ville de Cholet a confié la maîtrise d'oeuvre (hors conception) au groupement Sogreah-Praud/Saunier Techna, le contrôle technique étant assuré par Socotec, et la coordination Sécurité et Protection de la Santé au CETE Apave de l'Ouest.

L'exécution des travaux sera réalisée par le groupement d'entreprises : Degrémont (équipements), Boeuf et Legrand (génie civil) et Dubois Jeanneau (architectes).

De nombreux sous-traitants locaux participeront aussi à la réalisation de ce chantier. Enfin, l'Agence de l'Eau s'est associée avec la Ville de Cholet dès le début de ce projet, avec notamment une participation financière de 40% du montant hors taxes des travaux...

Cet investisssement primordial pour l'environnement est estimé à 23,93 millions d'euros et va donner à la Ville de Cholet un outil capable, jusqu'à 2020, d'assurer la protection de la qualité des eaux de la Moine, selon des normes très sévères intégrant la fragilité de cette petite rivière.

Partager cet article Twitter Facebook Linkedin Google Plus email
Article précédent : Les Arcades RougéArticle suivant : Le pôle Emploi
Haut de page

Cholet Coeur de Ville

Cholet coeur de ville

Les Nouvelles Halles de Cholet

Projet des Halles de Cholet

Sortir dans le Choletais

Mai 2019
L M M J V S D
    [1] [2] [3] [4] [5]
[6] [7] [8] [9] [10] [11] [12]
[13] [14] [15] [16] [17] [18] [19]
[20] [21] [22] [23] [24] [25] [26]
[27] [28] [29] [30] [31]    
Recherche dans l'agenda par thèmes
Recherche dans l'agenda par lieux
Toutes les manifestations