Renaturation des cours d'écoles

01/02/2024 - Lu 10567 fois
La Ville s'est engagée dans un programme de renaturation des cours d'écoles publiques. Objectifs : créer des îlots de fraîcheur et plus de mixité dans l'utilisation des espaces.

Les 35 cours d'écoles publiques de Cholet et du Puy-Saint-Bonnet vont faire l'objet d'un renouvellement pour les rendre plus vertes, plus adaptées au changement climatique, plus propices à l’épanouissement des enfants et à l’égalité filles-garçons. Représentant un budget total de 6 millions d'euros, le programme de renaturation vise à végétaliser et désimperméabiliser 50% des surfaces de toutes les cours de récréation d'ici 10  ans, soit 44 300 m² au total (l'équivalent de 6 terrains de football).

"Depuis des décennies, les cours de récréation goudronnées étaient la règle. Pratiques, simples à entretenir, elles sont aussi des îlots de chaleur en plus d'être austères. Le ciment, le goudron y sont les matériaux privilégiés. Les arbres y sont rares. L'eau de pluie ruisselle sans pouvoir s'infiltrer… Nous avons décidé d'inverser la tendance", note Olivier Baguenard, Adjoint au Maire en charge de l’Éducation.

Plus de fraîcheur, plus de bien-être

Cour maternelle Louis Buffon - Visuel non contractuel

La végétalisation de ces espaces permettra aux enfants et aux personnels de bénéficier d’extérieurs plus frais et plus agréables. De véritables îlots de fraîcheur, indispensables en période de fortes chaleurs. En plus de cet aspect environnemental, un enjeu social et éducatif est également à noter. "L'objectif est de redéfinir dans chaque cours des espaces pensés pour tous. Les récréations se dérouleront dans de meilleures conditions. L’observation de la nature, les activités dans les potagers faciliteront le partage d’activités entre filles et garçons. Beaucoup d'enfants ont besoin de se reconnecter à la nature, de réapprendre à manipuler, toucher, et travailler leur motricité", précise l'élu.

En concertation

Le projet se veut collaboratif. La concertation des enfants, et de tous les adultes impliqués (enseignants, animateurs, personnels de l'école), tout comme la transversalité avec les services techniques, est un aspect déterminant dans la démarche. "Grâce à des ateliers, l'idée est de préciser les besoins et envies de tous les utilisateurs. La direction des Parcs, Jardins et du Paysage s'en inspirera ensuite pour construire les projets et aboutir à une proposition répondant à la fois aux enjeux et aux attentes", complète Annick Jeanneteau, Adjointe au Maire en charge des Espaces verts.
Des critères de priorisation ont été déterminés afin de planifier les interventions dans les écoles jusqu'en 2034.

Buffon école pilote

Cour élémentaire Louis Buffon - visuel non contactuel

Le groupe scolaire Buffon est le premier de la liste à bénéficier du programme de renaturation de ses cours maternelle et élémentaire.
Gravillons, copeaux de bois, pavés enherbés, gazon… la création de nouvelles zones de jeux permettra de désimperméabiliser 50 % des sols.
Des plantations d'arbres et d'arbustes sont également prévues.

Les aménagements vont permettre :

  • d'agrandir la cour élémentaire de 75 m² ;
  • de désimperméabiliser 500 m² de la cour élémentaire et 587 m² pour la cour maternelle en utilisant des matériaux naturels et en végétalisant ;
  • de créer des zones de jeux (pour la cour élémentaire : butte avec escalade et grimpe, circuit de billes, 2 tipis, sol amortissant pour la danse ou la gym, parcours d'équilibre avec enrochement, rondins et poutre d'équilibre / pour la cour maternelle : structure de manipulation de copeaux, une structure de deux tours, une maisonnette et un parcours d'équilibre avec enrochements) ;
  • de créer une zone de repos ombragée par des pergolas ;
  • de proposer une zone sportive plus réduite ;
  • de proposer des zones de plantations d'arbres ;
  • de mettre à disposition des zones d'expérimentation (potagers, observation de la faune et de la flore) ;
  • de dessiner des marquages aux sols ludiques, et de créer un parcours sensoriel.

Après une phase de concertation à l'automne 2023, les travaux se dérouleront de juin à septembre 2024, pour un montant total de 320 000 € TTC.

Le projet global, en résumé

Lieu : 35 cours d'écoles publiques de Cholet et du Puy-Saint-Bonnet

Nature du projet : Renaturation, désimperméabilisation, végétalisation de 50% des surfaces des cours de récréation

Calendrier : Programme pluriannuel 2024-2034

Investissement : 6 millions d'euros

 

 

Partager cet article Twitter Facebook Linkedin email