AccueilActualitésInfos CulturellesL'actu des Archives

Dans ma rue. Maison d'habitation et distillerie

Depuis le XIXe siècle, la rue de Pineau est intimement liée à l'histoire familiale des Moudoux, brasseurs-distillateurs. L'entreprise familiale, située à l'angle de la rue de Pineau et de la rue de Mondement, perdure jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale. Plusieurs générations d'hommes se succèdent : ils fondent une modeste brasserie puis font prospérer une grande distillerie avant de tout perdre dans les fracas de l'Histoire.

 

Type : Maison d'habitation et distillerie / Adresse : Rue de Pineau / Date de construction : 1866
Propriétaire : Jean-Joseph Moudoux, distillateur / Architecte : François Daviau

Jean-Joseph Moudoux (1816-1897), marchand de vins en gros, et son épouse Louise Bertheau font construire, en 1866, sur un vaste terrain situé rue de Pineau, leur maison d'habitation et une distillerie. La fabrique Moudoux-Bertheau s'agrandit tout au long du XIXe siècle, notamment sous l'impulsion du fils Camille Moudoux (1845-1922).



Camille Jules André Moudoux (1882-1923), le petit-fils, est celui qui va "perdre" l'entreprise. Deuxième fils de Camille père, plus jeune que son frère ainé Charles (1872-1911), il s'intéresse sans doute moins à l'entreprise familiale. En effet, Charles s'implique dans la gestion de l'entreprise dès le début du XXe siècle. Le jeune Camille, lui, est passionné de musique et à sa majorité, il fait le choix de se tourner vers l'Armée. En 1911, le décès brutal de son frère Charles change la donne et Camille, seul fils en vie, doit donc s'intéresser aux affaires de l'entreprise. À la veille de la Première Guerre mondiale, son père lui cède les rênes de la distillerie. En 1914, Camille fils s'associe avec un négociant en vins, Henri Laroche, puis lui cède, en 1920, ses parts de la distillerie.
En 1929, la distillerie Laroche, successeur Moudoux, fait faillite et passe aux mains de l'industriel Lafoy. Puis, en 1933, le terrain de l'entreprise est finalement vendu en lots à messieurs Delhumeau, Allereau, Maillard, Bouet et à la Ligue d'Hygiène Sociale.

Aujourd'hui, on peut encore découvrir, en passant dans la rue de Pineau, la maison d'habitation des Moudoux et les bureaux, devenus bâtiments du Secours Catholique, derniers témoins de cette saga familiale dans le monde de la liqueur.

» Pour allez plus loin, rendez-vous sur le site des Archives du Choletais
 

Partager cet article Twitter Facebook Linkedin email
Article précédent : Les rendez-vous des parentsArticle suivant : Anim'Sports Vacances d'hiver

Infos Pass sanitaire

COVID19. Pass sanitaire

Sortir dans le Choletais

Janvier 2022
L M M J V S D
          [1] [2]
[3] [4] [5] [6] [7] [8] [9]
[10] [11] [12] [13] [14] [15] [16]
[17] [18] [19] [20] [21] [22] [23]
[24] [25] [26] [27] [28] [29] [30]
[31]            
Recherche dans l'agenda par thèmes
Recherche dans l'agenda par lieux

Gloria Victis

Gloria Victis

Cinéma

Cinema

Espaces culturels

Théâtre Saint-Louis Musée d'Art et d'Histoire Conservatoire du Choletais Musée du Textile et de la Mode Réseaux des bibliothèques Ecole d'Arts du Choletais Ludothèque du Choletais Archives du Choletais