Fil d'ariane : Accueil/Chaines thématiques/Economie/Des usines à la campagne

Des usines à la campagne

02/03/2006 - Lu 65796 fois
Le Choletais a inventé un modèle unique de développement : un réseau très dense ou fleurissent les "usines à la campagne". Derrière les réussites spectaculaires de marques de notoriété internationale il recèle un réservoir de compétences, de main d'œuve et de solidarité.

Étonnant Choletais qui toujours se renouvelle et se réinvente. Le secteur textile a su passer du tissage artisanal à l'industrie de la mode, puis intégrer les impératifs du prêt à porter et des circuits courts de distribution. Au côté de NEWMAN, on trouve un pôle de mode enfantine unique en Europe avec CATIMINI, I.K.K.S., JEAN BOURGET, SUCRE D'ORGE... toutes des créations locales.

29000 salariés dans l'industrie

Le Choletais est aussi le pays de la chaussure, fabricant la moitié de la production française, avec les cinq premiers groupes industriels nationaux (ERAM, PINDIERE, CANSELIER et CHUPIN-PENOT) et de l'agro alimentaire : cette industrie s'est naturellement développée sur des production locales abondantes.
Plus de 4000 personnes travaillent ainsi dans la transformation de la viande (CHARAL, PORCIAL, SCABEV, VOLAILLES DE FRANCE...) ou la viennoiserie (BRIOCHE PASQUIER...).
Quant au marché aux bestiaux, il est aujourd'hui le premier en France pour les gros bovins.

Ces grandes marques se sont développées à force d'innovation, mais toujours en préservant des forces vives ancrées dans le terroir choletais.
Ainsi, ERAM invente avant tout le monde le concept d'intégration du réseau de distribution, mais conserve sa puissance de feu industriel dans dix usines réparties dans autant de bourgs ruraux...
Ainsi PASQUIER innove dans la réduction du temps de travail dans ses usines choletaises et surf au premier rang de la brioche française dans une commune de moins de 1000 habitants...
Ainsi GRIMAUD FRÈRES, continue d'investir dans ses bases locales et s'affirme au premier rang mondial de la génétique animale au sein d'une holding qui regroupe 500 personnes et 15 entreprises en France, aux Etats-Unis, en Allemagne, ou en Chine, et lui aussi depuis sa commune de Roussay avec ses 900 habitants !

Chacune des communes est un cœur de plus pour alimenter l'activité économique. C'est bien là que se jouent les choix décisifs : positionnement sur le haut de gamme, course à la créativité, investissement à l'international.

C'est là aussi que se pérennisent des réseaux de compétences est de sous-traitances qui attirent régulièrement de nouveaux industriels.

Partager cet article Twitter Facebook Linkedin Google Plus email
Article précédent : Une diversification réussieArticle suivant : L'équilibre en action
Haut de page

Consommer à Cholet,
c'est bon pour ma ville

Consommer local à Cholet c'est bon pour ma ville

Maison de l'Orientation

Maison de l'Orientation