Thomas Ravaud, digital compositor

L'instant Talent

20/06/2023 - Lu 1366 fois

Rencontre avec Thomas Ravaud, digital compositor

Tu es né où et quand ?
Je suis né à Cholet en 1991.

C'est quoi ton métier ?
Je suis digital compositor.
Je travaille en freelance, donc je travaille pour plusieurs sociétés, que ce soit en France ou à l'étranger.

En quoi ça consiste, en quelques mots ?
En gros, je dois mélanger plusieurs sources d'images, que ce soient des images réelles ou créées par ordinateur pour en former qu'une seule, pour que ça donne une image finale au rendu.

Quelles sont les qualités d'un digital compositor ?
L'esprit d'équipe.
Parce qu'on travaille en grosse équipe, donc il faut être capable de discuter avec tous les autres départements.
Surtout que nous, notre département, c'est le dernier dans la chaîne. Donc du coup, si on a des soucis, il faut qu'on puisse très vite réagir.

La créativité. Parce qu'il faut vraiment réussir à s'imprégner du projet pour comprendre ce que le réalisateur veut comme image finale.

La rigueur et l'organisation.

Comment es-tu arrivé sur le nouveau Wes Anderson ?
Je ne choisis pas mes projets. Donc c'est plus le studio qui nous dit sur quel projet on va travailler.
Et on ne sait pas à l'avance le titre du film. On a juste le nom de travail du projet.

Mais on ne sait pas à quoi ça correspond, tant qu'on n'a pas vu les rushes et qu'on a eu nos premières réunions de production sur le projet.
Donc on a un peu découvert par hasard qu'on bossait sur le Wes Anderson !

Quel a été ton rôle sur ce projet ?
J'ai retravaillé les images pour que ça corresponde vraiment à la vision que West Anderson avait. On a fait beaucoup de retouches d'image pour supprimer ou ajouter des petits éléments qui allaient ou qui n'allaient pas dans l'image.

Sur quels films aimerais-tu travailler ?
J'aurais bien voulu travailler sur le prochain "Dune" de Denis Villeneuve et évidemment les "Avatar" qui vont sortir.
J'aimerais bien bosser aussi sur un Christopher Nolan, qui a vraiment une patte et un style bien, bien à lui. Et voilà, ces projets-là me tenteraient bien.

Des projets en cours ou à venir ?
J'ai terminé en début d'année le prochain Albert Dupontel, qui sort au mois d'octobre.
Et au mois d'août, il y a "Le dernier voyage du Demeter" qui va sortir au cinéma aussi, sur lequel on a bossé l'année dernière.
Et après, j'ai pas encore le droit d'en parler... donc ce sera un peu la surprise.

(Ce sera la surprise. Et on suivra ton parcours avec intérêt.)

Merci. Merci Thomas !