C vos questions. Novembre 2023

C vos questions

24/11/2023 - Lu 1067 fois

Gilles Bourdouleix, Maire de Cholet, Président de Cholet Agglomération
Bonjour à tous et très content de vous retrouver pour cet échange à travers les questions que vous pouvez poser sur tous les outils de communication de nos collectivités, Ville et Agglomération, et à travers cet échange vidéo que nous avons pour répondre à ces questions avec beaucoup de plaisir.

Donc aujourd'hui, nous avons deux questions, d'André et de Xavier, auxquelles je vais répondre avec beaucoup de plaisir.

La première question est posée par André.
"Je trouve que les Rues sont de moins en moins éclairées.
Ne pourrait on pas inverser la tendance ?"

Gilles Bourdouleix, Maire de Cholet, Président de Cholet Agglomération
Je répondrai à André et à beaucoup de Choletais d'ailleurs, qui nous interrogent, que nous avons pris la décision, il y a maintenant deux ans pratiquement, de couper l'éclairage de minuit à 5h du matin, sauf dans l'hyper centre-ville et sur le boulevard périphérique, pour des raisons à la fois d'économies d'énergie, surtout dans un moment où l'énergie coûte de plus en plus cher.
Et particulièrement pour les collectivités bien sûr, comme pour les ménages, les particuliers. Et aussi dans le cadre de toutes nos réflexions sur l'environnement, la biodiversité.

C'est un mouvement sur lequel on ne reviendra pas. C'est très clair. C'est un mouvement qui est suivi par la plupart des collectivités aujourd'hui.

On peut améliorer les choses aussi dans l'éclairage avec des lampes LED. C'est ce que nous faisons. Systématiquement, nous remplaçons les luminaires par du LED.

Il y a une idée aussi qui n'est pas retenue parce qu'elle est tout simplement interdite, c'est d'éclairer un lampadaire sur deux parce que c'est très dangereux. Vous passez de la nuit à l'éclairage, de la nuit à l'éclairage. Donc soyons très franc, c'est un mouvement qui se poursuivra, qui se maintiendra.

Il faut qu'on vive avec et qu'on s'y habitue. Et je crois qu'après le temps d'adaptation, nous serons tout à fait capables de parfaitement vivre avec ce nouveau mode d'éclairage la nuit ou de non éclairage.

La deuxième question est posée par Xavier qui nous dit

qu'il est usager du vélo quotidiennement et qu'il voulait remercier la Collectivité pour le développement des pistes cyclables. Alors même si certaines sont biscornues, on peut en discuter, effectivement. Il reste beaucoup à développer, notamment toute la partie du rond-point de Paris au rond-point de la Treille. "Il faudrait faire de même pour les parcs à vélos. La semaine dernière, je me suis rendu à l'étang des Noues en vélo et aucun moyen de garer mon vélo, sans risque de me le faire voler. Si vous faciliter l'accessibilité de Cholet pour les vélos. Pouvez vous également développer les moyens de stationnement ?"

Gilles Bourdouleix, Maire de Cholet, Président de Cholet Agglomération
Alors, nous y travaillons.
Alors c'est vrai que parfois on a des voies cyclistes qui sont, comme le dit Xavier, biscornues, mais on essaie d'améliorer tout cela.
On essaie de s'adapter aussi au terrain. Ce n'est pas toujours évident. Et on continue à développer les pistes cyclables.

Il y a des zones dont on sait qu'elles doivent être améliorées, sécurisées. Je pense, notamment pour venir de la ville vers la zone industrielle du Cormier. Beaucoup de salariés qui travaillent au Cormier voudraient venir à vélo. On a du travail à faire.
On le conduit aussi avec le Département, puisqu'il s'agit, pour un certain nombre de voies, de routes départementales.

Et puis le stationnement des vélos est essentiel aussi.
Nous avons développé déjà beaucoup d'arceaux à travers la ville. Nous continuons dans les mois qui viennent. Il y aura d'autres installations, en particulier d'ailleurs à l'étang des Noues, à proximité du lac de Ribou et à côté des équipements sportifs pour encourager les trajets en vélo, c'est à dire les modes doux de déplacement qui sont tout à fait indispensables, là encore, pour faire en sorte d'économiser l'énergie et aussi pour s'inscrire parfaitement dans la défense de l'environnement et de la biodiversité.