Bara mourant de David d'Angers

Hors d'oeuvre

09/02/2024 - Lu 7077 fois

Jocelyn Laurence, agent d'accueil et de médiation au Musée d'Art et d'Histoire

"Bara mourant" est une sculpture réalisée par David d'Angers en 1839.

L'histoire de Bara, c'est celle d'un jeune garçon âgé de treize ans qui est au service des armées républicaines.

Un jour de décembre 1793, pendant les guerres de Vendée, il tombe nez à nez face à des Vendéens, donc en faveur de la royauté, et meurt sous les balles. Robespierre s'empare à cette époque de l'histoire, la glorifie, la magnifie et fait de Bara un martyr de la République.

David d'Angers choisit, presque un demi siècle plus tard, d'illustrer le dernier souffle de Bara. Il le représente d'ailleurs sur un socle bas pour qu'on ait l'impression qu'il soit encore sur le champ de bataille. Il tient dans sa main gauche la baguette de son tambour, aujourd'hui disparu et presse de la main droite la cocarde tricolore.

Il est représenté presque entièrement nu. Il lui reste uniquement une chaussette, ce qui rajoute un côté dramatique à la scène.

Réalisée en 1839 la France est alors une monarchie constitutionnelle, et David d'Angers, en fervent républicain, fait de cette oeuvre une oeuvre politique. Et elle illustre également la guerre d'images que se livrent royalistes et républicains tout au long du XIXème siècle.