Fil d'ariane : Accueil/Actualités/Infos Environnement/Pourquoi du zéro phyto dans les cimetières ?

Pourquoi du zéro phyto dans les cimetières ?

Depuis plus de 10 ans, la Ville a abandonné progressivement l'utilisation des produits phytosanitaires pour l'entretien des cimetières et des espaces verts au profit de méthodes alternatives.

La Ville de Cholet est engagée dans une politique de protection de l'environnement, de la ressource en eau et de la biodiversité. En 10 ans, l'utilisation des produits pesticides utilisés par les jardiniers de la Ville a diminué de 98 % : de 350 kg en 2007 à 7 kg aujourd'hui.

Du coup, les paysages changent. La nature reprend ses droits et modifie notre perception de la ville "minérale". "Les cimetières de Cholet et du Puy Saint Bonnet restaient, avec les stades, les plus gros consommateurs de pesticides. Dès 2013, nous avons arrêté progressivement l'usage des herbicides dans les cimetières. Nous mettons en œuvre aujourd'hui des méthodes d'entretien plus respectueuses" indique Annick Jeanneteau, Adjoint au Maire en charge des Espaces verts.

Pour limiter l'invasion des herbes indésirables, des espaces engazonnés ont été réalisés et des plantes vivaces ont été plantées entre les pierres tombales. "Les essais réalisés en 2013 ont été suivis sur une année avant d'étendre ces pratiques à l'ensemble des surfaces. Le cimetière se modifie visuellement. La végétation y est plus présente et davantage adaptée à son environnement", confie l'élue.

Des méthodes alternatives

Certes, il existe des moyens plus "naturels" et respectueux de l'environnement pour limiter la prolifération de cette végétation spontanée. Mais ils sont nettement moins radicaux que les phytosanitaires. Ils demandent également beaucoup plus de bras, donc plus de temps, soit plus d'argent !

Les techniques aujourd'hui employées :

» arracher la végétation spontanée : désherbage manuel, mécanique (binette), thermique (eau chaude ou flamme) ou débroussaillage au rotofil
» végétaliser les zones problématiques à entretenir pour concurrencer les adventices : gazon (fétuque ovine), gazon fleuri, plantes couvre-sol (sedum)
» sur les nouvelles parcelles : prévoir des espaces inter-tombes suffisamment larges pour permettre le passage des tondeuses

La Direction Paysage et Cadre de Vie déploie 69 agents sur le territoire de Cholet pour l'entretien des espaces verts. Des actions complémentaires sont mises en place avec la collaboration de jeunes (opération "Premier Job") et permettent un renfort apprécié, 3 ou 4 fois dans l'année.

Un vrai danger

Conçus pour détruire les plantes indésirables et les organismes jugés nuisibles pour la végétation, les produits phytosanitaires sont dangereux.
Ils sont dangereux :

» pour la santé de l’homme : l’exposition à long terme touche les système immunitaire, neurologique ou reproductif.
» pour la biodiversité : ils suppriment de nombreuses espèces et pas seulement celles ciblées. Transmis par la chaîne alimentaire, ils contaminent la faune.
» pour les milieux : pulvérisés dans l’air, ils s’infiltrent dans le sol et l’eau.

Renseignements :
Direction Paysage et Cadre de Vie
02 72 77 21 10

 

Partager cet article Twitter Facebook Linkedin Google Plus email
Article précédent : La Dictée du TourArticle suivant : Radon. Retour sur la campagne de mesure
Haut de page

Sortir dans le Choletais

Août 2018
L M M J V S D
    [1] [2] [3] [4] [5]
[6] [7] [8] [9] [10] [11] [12]
[13] [14] [15] [16] [17] [18] [19]
[20] [21] [22] [23] [24] [25] [26]
[27] [28] [29] [30] [31]    
Recherche dans l'agenda par thèmes
Recherche dans l'agenda par lieux
Toutes les manifestations

Retrouvez-nous sur Facebook